Krzysztof Wlodarczyk Stoppe Danny Green Au 11éme Round [VIDEO]

Le polonais Krzysztof Wlodarczyk (46-2-0) a défendu son titre WBC des poids lourd-légers, en battant l’australien Danny Green (31-5-0) par un arrêt de l’arbitre au 11éme round aujourd’hui (30 décembre), au Challenge Stadium du Mont Claremont (Australie).

Au début du combat, l’australien gère son sujet en basant sa tactique sur la contre-attaque. Green remporte les premières reprises et réussit même à secouer Wlodarczyk au 5éme round. À la deuxième partie du combat, Green sent la fatigue venir et se casse nez. Dans le 11éme round, le tenant du titre WBC choque l’australien, par une gauche qui l’envoie directement aux cordes du ring. Green réussit à se lever avant le décompte, mais l’arbitre le voyant dans un mauvais état, décide d’arrêter le combat.

Les Derniers Entraînements De Miguel Cotto Avant Le Jour-J [VIDEO]

Voici l’un des dernier entrainement du portoricain Miguel Cotto (36-2-0) qui défendra son titre WBA des poids super mi-moyens, contre le mexicain Antonio Margarito (38-7-0) le 3 décembre prochain. Cotto s’entraîne dur pour cette revanche qui lui tient à coeur. Le portoricain tentera de corriger l’affront qu’il a reçu en juillet 2008, quant-il perdit contre Margarito avant la limite. Le plus dur est que la victoire de Margarito a été sali par un cas de tricherie, avec des bandages chargé de plâtre.

Mormeck: « On me reconnaîtra un jour » [VIDEO]

Wladimir Klitschko vs Jean-Marc Mormeck (Photo:Jean-Marc Lubrano)

À une semaine de son championnat du monde, le français Jean-Marc Mormeck remerciera celles et ceux qui le soutiennent en les invitant ce samedi (3 décembre), à partager l’un de ses derniers entraînements en France avant son départ en Allemagne.

Mormeck fera le combat de sa vie contre le terrible Wladimir Klitschko. Il tentera de battre le géant ukrainien et les détracteurs qui le voient perdant. Cet ultime combat aura lieu le 10 décembre à Düsseldorf en Allemagne et mettra en jeu les trois ceintures majeures de champion du monde des lourds.

Mise à jour: Combat reporté au 3 mars [cliquer ici]

Sur le blog « Le Ring et la Plume », Mormeck explique comment-il est arrivé à vouloir combattre contre l’un des « rois » de la catégorie reine. « J’ai commenté ses combats pour la télévision, j’étais au pied du ring. En tant que boxeur, je voyais des ouvertures, mais les adversaires ne jouaient pas leur chance à fond. Je me disais : « mais c’est de la folie, pourquoi ils ne font pas ça ? » Alors, j’ai décidé de tenter ma chance et j’y crois. Les frères Klitschko ne sont pas imbattables, ils ont déjà perdu. »

Le tricolore a récemment fêté ses 39 ans, il a affirmé qu’il ne penser pas que son âge soit un frein, mais que son temps été compté et qu’il ne fallait plus attendre pour sa quête.

« Seul contre tous »

Pour ce combat, Mormeck est clairement l’outsider de ce duel de titans. Le français pense clairement et sincèrement à ses chances et nous amène à l’époque où tout ce monde le voyaient perdant contre l’ukrainien Alexander Gurov pour la 1re défense de son titre WBA des poids lourd-légers.

« En 2003, j’ai rencontré Alexander Gurov. Le type faisait 1m96, j’étais comme un Pin’s à côté de lui, ça ne m’a pas empêché de gagner. Wladimir Klitschko, il fait quoi, trois centimètres de plus ? Pour me préparer, j’ai engagé Kevin Rooney, l’ancien coach de Mike Tyson. Dans le passé, il a prouvé qu’avec un déficit de taille, on pouvait arriver à résoudre beaucoup de soucis, » déclare Mormeck

« Laissez la magie du noble art agir ! »

Même si ce combat semble perdu d’avance pour la majorité des amateurs du noble art, Mormeck semble très sincère dans ses paroles et dans ses entrainements [cliquer ici]. Le français n’a rien à perdre, mais tout à gagner. Par son passé fructueux, ce dernier a prouvé qu’il était un homme de grands événements. La boxe a cela de magique, « rien n’est écrit à l’avance ! », alors laissons le nous prouver le contraire.

« Si je dois passer mon temps à me défendre et à convaincre les gens… Je m’en fous, jugez-moi après ! En 2003, on a dit que je sortais à peine d’un championnat de France et que je voulais m’attaquer à une légende comme Virgill Hill. La légende, je gagne quand même avant la limite !»,

« Le premier championnat du monde, le deuxième, tout le monde a parlé : « mais qu’est ce qu’il va faire, personne l’a jamais fait ». Je l’ai fait, je suis parti aux États-Unis, je suis revenu, j’ai réunifié, j’ai tout fait. On ne reconnaît les gens que quand ils ne sont plus la. On me reconnaîtra un jour, »  ajoute Mormeck

 

Muhammad Ali et Joe Frazier, Les Meilleurs Ennemis [VIDEO]

Les deux légende de la boxe anglaise Muhammad Ali et Joe Frazier ont bercé le monde de la boxe des années 60 et 70, les deux américain sse sont affrontés trois fois lors de leurs carrières. Leurs combats fit trembler l’Amérique, pour preuve la première rencontre des deux compères n’a pas était diffusé sur les chaines télévisées.

En effet, le combat s’était transformé en symbole politique sous atmosphère de guerre du Vietnam. Ali représentait le peuple noir et les pacifistes et Joe, malgré lui représentait le peuple blanc et le capitalisme.

Voici ci-dessous cette sublime vidéo de Cynthiavance qui rend hommage à ses deux légendes de la boxe.

Les morceaux utilisés sont :

« Morgan Blue » de Clint Eastwood [Générique de fin de Million Dollar Baby]
« Inner City Blues (Makes Me Wanna Holler) » par Marvin Gaye
« A Cape Really Good » par Mark Isham