Site icon Tout Sur La Boxe

Chisora attaque Pulev durant leur face-à-face [VIDEO]

Chisora remet ça !

Le boxeur britannique Dereck Chisora a titillé son prochain adversaire, l’ex-aspirant au titre mondial, le cogneur bulgare Kubrat Pulev lors d’une conférence de presse qui avait pour but de promouvoir leur championnat d’Europe des poids lourds qui aura lieu le 7 mai prochain, à Hambourg (Allemagne).

Ce n’est pas la première fois que Dereck Chisora se montre sanguin avec un adversaire. En 2012, l’anglais avait cumulé les faits controversés dans la même soirée qui le mettait face à Vitali Klitschko. Ce dernier défendait à l’époque son titre WBC des poids lourds. Chisora avait mis une belle gifle à Vitali durant la pesée avant de s’attaquer à son jeune vrai, Wladimir, qu’il mouilla au visage d’eau contenu dans sa bouche. Les choses ne finirent pas pour autant, car Chisora fit une bagarre de bar avec son compatriote David Haye durant la conférence de presse d’après-combat.

Certainement un petit coup de pub et un moyen d’énerver son adversaire de la part de « Del Boy », ce petit accrochage fera monter la sauce de confrontation qui sera très intéressante. Tous deux ex-détenteurs du titre européen, Chisora et Pulev ont eu aussi l’occasion de se confronter à l’un des deux frères Klitschko. Les deux combattants perdirent leurs duels. Chisora perdit sur une défaite aux points face à Vitali et Pulev fut stoppé durement à la 5ème reprise par Wladimir.

Ce combat Chisora vs Pulev a des chances de se terminer avant la limite, car les deux boxeurs sont connus pour adopter une technique très offensive. Les deux pugilistes effectueront leur premier grand combat. Connu pour être valeureux combattant, Dereck Chisora a extrêmement déçu les fans de boxe lors de son combat contre son compatriote Tyson Fury en novembre 2014. L’anglais d’origine zimbabwéenne a été incapable de mettre en danger Fury qui joua avec lui, tel un lion jouant avec une proie morte. Chisora semblait ne pas être en condition physique pour ce combat revanche et pourtant lors de la première confrontation, l’anglais avait donné du fil à retordre à son compatriote.