Comment Envoyer Un Jab ? [VIDEO]

rikaans

 

Qu’est-ce qu’un jab ?

Le jab est concrètement un direct du bras avant généralement non appuyé et rapide, contrairement au direct du bras arrière qui sert à casser son adversaire. Le jab peut-être utilisé à l’attaque et en défense. Le jab est le coup de poing le moins impressionnant dans la palette du boxeur, mais le jab peut aider dans beaucoup de situation. Le jab peut-être considéré comme le trident du boxeur. Le jab sert à frapper son adversaire, à l’éloigner, à le distraire pour envoyer sa droite ou autres coups puissants et à créer des ouvertures dans sa garde.

« Le jab est l’arme indispensable aux boxeurs ! »

Le jab est un coup indispensable dans la palette au boxeur. En effet, le jab est le coup le plus long et le plus rapide à effectuer. Il permet de frapper son adversaire à longue distance, sans pour autant être exposé. Le jab permet aussi de jauger son adversaire, afin de lui administrer un coup puissant ou une combinaison de coups.

Le jab ne sert pas principalement à attaquer. Le jab peut aussi servir pour se défendre. Au lieu d’attendre que l’adversaire envoie un de ces coups, le jab peut permettre d’économiser de l’énergie en le tenant à distance, afin de pouvoir se placer correctement, contrer ou fuir.

Sur ce tutoriel, vous pourrez apprendre comment travailler son jab. La vidéo ci-dessous, vous permettra de voir les gestes énoncés en action.

Comment lancer un jab ?

 

Pour un bon jab, il faut d'abord une bonne posture
Pour un bon jab, il faut d’abord une bonne posture

1. Adopte la bonne posture

La posture est essentielle pour effectuer un bon jab. Cette posture propre aux boxeurs, vous permettra de gérer réellement la puissance de vos coups tout en gardant une certaine distance de votre adversaire.

Commencez par fléchir vos genoux et décollait légèrement le talon de votre jambe arrière.  Mettez tout votre poids sur la jambe arrière, afin d’avoir votre poids du corps bien centré. Cela vous permettra d’être stable et la puissance de votre bras arrière sera amplifiée.

Mettez-vous légèrement de profil, laissez un espace entre les deux pieds (imaginez qu’une balle puisse passer entre vos jambes). Incliné légèrement le pied avant à l’intérieur de votre garde. Le pied arrière en diagonale à 45 degrés avec le talon décollé.

 

« Le jab pour le boxeur, celle l’épée pour l’escrimeur. »

 

Voici un jab en action
Voici un jab en action

2. Le jab étape par étape

C’est bon ? Envoyez le poing vers l’avant. Pour cela glisser le coude vers l’avant sans le décoller de votre corps.

– Votre posture doit rester la même afin de garder votre poids au centre. Il ne faut donc pas avancer son corps vers l’avant.

– L’un des principaux régulateurs de la puissance de votre jab sera votre pied arrière. Oui, le pied arrière qui porte votre poids du corps, vous permettra de réguler la puissance de votre jab. Imaginez Zinedine Zidane mettre un coup de tête à Marco Materazzi. Poussez votre corps vers l’avant avec le pied arrière, mais retenez votre poids en avançant de très peu et en retenant cet élan avec votre pied avant.

– Lorsque vous enverrez votre jab, tournez votre poing à l’impact de votre cible. Pour que la puissance de votre jab soit optimale, il est important de frapper avec les deux premières métacarpes (celles qui sont près votre pouce).

– Lorsque le jab est envoyé, ramenait le rapidement vers soi dans le sens inverse. Imaginé que votre cible soit brûlante, le jab ne doit pas rester longtemps sur votre cible. Le jab est un coup rapide et net, votre jab doit claquer sur votre cible.

 

 Vous savez enfin envoyer un bon jab !

Il faudra bien-sûr du temps pour effectuer un excellent jab, mais cela est simple. Les débutant auront tendance à négliger la premier étape , mais la garde et surtout la posture des pieds sont essentiel pour l’envoie d’un bon jab.

La vidéo ci-dessous vous permettra de visualiser les étapes pour effectuer un jab parfait. Ce première tutoriel est le commencement d’une lignée d’autre concernant les techniques, base et conseil sur la boxe anglaise.

La vidéo est sponsorisée par la marque Rikaans®. Une marque de vêtement crée par les deux rédacteurs du blog Tout Sur La Boxe. La marque Rikaans® est née d’une seule revendication, permettre au blog Tout Sur La Boxe de continuer son aventure. Si vous aimez le t-shirt porté sur la vidéo n’hésitez pas à visiter la boutique Rikaans®: 

http://rikaans.com/

Conseil de dernières minutes

 

1) Aidez-vous d’un mur

Les débutants auront la fâcheuse manie de lever leur coude avant d’envoyer de leur jab. Ce défaut peut-être dérangeant pour les gauchers.

En effet, les droitiers ont le coude gauche pour protéger leur foie. Le faite de glisser le coude sur le corps lors de l’envoi du jab permet d’avoir une plus courte exposition du foie et donc une diminution des risques de percutions sur cet organe. Rappelons qu’un coup au foie, même faible peut faire atrocement mal.

2) Avoir des gestes détendu

Il est essentiel de se relaxer pour faire un jab efficace en termes de vitesse et d’économie d’énergie. Le jab servant principalement à préparer des attaques, il n’est donc pas nécessaire de se crisper en permanence.

Lors de vos séances de Shadow-Boxing, n’hésitait pas à envoyer vos jab avec les poings ouverts, cela vous permettra d’envoyer plus rapidement vos jab. Le round unique au sac de frappe ou en Shadow-Boxing avec le bras avant est très utile pour l’endurance de votre bras.

3) Restez sur ses appuis

Il est primordial pour les débutant d’effectuer votre jab sur vos appuis. Lorsque vous êtes en déplacement attendait bien d’avoir le poids de votre corps sur votre pied arrière pour pouvoir le propulser vers l’avant comme dit plus haut. Cela rentra votre jab plus efficace.

4) Protégez votre menton

Tout comme le foie, le menton doit être protégé constamment. Lorsque vous envoyez votre jab, vous  vous exposez aux contre-attaques de votre adversaire au niveau de votre menton. Pour pallier à cela,  il suffit de vous servir de votre épaule pour protéger votre menton.

CONSEILS, VIDÉOS ET E-BOOK GRATUITS

Si tu es un boxeur en quête d'apprentissage

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Ton adresse e-mail ne sera pas échangée ou donnée à quiconque. Sache que tu peux-te désabonner à tout moment

35 réponses sur “Comment Envoyer Un Jab ? [VIDEO]”

  1. Chaque entraîneur a sa façon d’enseigner (dédicace a mon entraîneur momo ali de levalois) qui m’avais fait la zermi pendant 3 pige avec des poids en criant  » si tu maîtrise pas se geste c’est pas la peine de venir boxer alors quand je vois ta leçons sa me rappelle de souvenir mdrrr c’est dur d’être débutant , courage sa ne dure pas éternellement lool!!

  2. Merci pour cette vidéo Chinoir! Les exemples de jab les plus parlant, pour les débutants, sont bien entendus ceux de Lennox Lewis et de Money Mayweather. A contrario, les jabs de WK sont les plus soporiphiques du monde.

      1. Hmm justement les métacarpes suivant l’alignement de l’avant bras sont les métacarpes appartenant a l’auriculaire et l’annulaire soit les 2 dernieres comme je te l’avais dis, c’est d’ailleur pour cela que les fractures a cette endroit est appelé fracture du boxeur 🙂

            1. Faut pas le prendre comme ça Marveelous. Je pense pas que mon article apporte de fausse info, un débat juste un petit point lol ! Et puis, je sais que je n’ai pas tort de tout façon toute mes fracture, on eu lieu soit pouce (comme dit Iron), soit aux deux première métacarpe, pareil pour mes frère d’armes.

  3. Personnellement je ne prend pas un appui aussi fort sur le pied arrière, j’essaye de toujours d’être en équilibre, après repéter le même geste plusieurs fois expose quand même aux contres, mon conseil serait de varier l’angle de frappe, la puissance, la vitesse et la trajectoire de votre jab pour toucher plus et être moins prévisible

    1. Ma leçon reste une théorie de base. Une base qu’il faut déjà avoir au début. Après, il vrai qu’en duel, les choses changent. Cette poussé reste néanmoins très efficace, tout d’abord pour économisé de l’énergie et de gagner la puissance…

      Pour la jambe arrière, cette posture est très pro, très statique. En amateur, cela change beaucoup, car on est plus mobile. Le faite de taper dans plusieurs angle (tête, côtes, ventre) t’impose aussi de changer d’appuis. On ne peux pas boxer en étant que sur la jambe arrière.

      Le tuto était juste une séquence infime de ce qu’on peut faire en boxe anglaise bien-sûr. J’en montrerai plus plutard. 😀

  4. Super Video ! Par cotre moi j’ai un truc qu’on m’a appris en faisant le jab c’est de faire comme si on attrapper quelque chose avec le bras avant et on le ramener au menton directement , un peu comme dans Ippo quand il attrape les feuille pour les connaisseur sauf que la c’est un peu exagerer.
    En tout cas c’est super bien expliquer et l’anecdote du mur aussi dont j’avais jamais penser

  5. Les boxeurs les plus forts sont ceux qui ont le plus de base. Le jab c’est la base ! Les mexicains sont les meilleurs dans ce domaine.

    Une petite précision les meilleurs jab sont ceux qui sont envoyé sans coup d’annonciation(mouvement de l’épaule, du coude, grimace avant d’envoyer le jab ) la personne peut vite deviner ce que vous allez faire(sauf feinte). Le jab doit partit d’un point A à un point B direct. Mais peut de personne le réussisse à la perfection.

    Bonne vidéo mais tu regardes trop à gauche. Attention

  6. Merci pour cet article, c’est cool comme initiative 🙂

    Chez les pros on voit toutes sortes de jab. Celui de Floyd n’est pas le même que celui Golovkin ou que celui de W Klitschko. Les bases sont super importantes pour avoir les bonnes habitudes et après beaucoup de pratiques on peut un peu innover. Mais le Jab de base peut-être beaucoup plus puissant et efficace qu’un Jab artistique. Pour ceux que ça intéresse allez voir (ou revoir) le combat ne Prince Nasseem Hamed contre Barrera. Le jab basique mais parfaitement maîtrisé de Barrera a complètement déstabilisé le Prince pendant tout le combat !

  7. Belle vidéo, bien ludique pour qui découvre la boxe !

    Par contre désolé de faire le rabat joie ! Mais le foie est sous le coude droit, t’as du vouloir parler des gauchers qui ne doivent surtout pas lever le coude, ni trop laisser trainer leur bras avant quand ils l’utilisent.
    Ecrivant moi même des articles, je sais à quel point c’est fastidieux et comment on « s’emmêle les pinceaux parfois » !

Laisser un commentaire