Site icon Tout Sur La Boxe

Deontay Wilder va-t-il monter son niveau de difficulté


Toujours rien à signaler

Champion WBC des poids lourds, l’invaincu américain Deontay Wilder semble toujours pas prêt à monter le niveau de ses confrontations. Cependant, dernièrement, le champion du monde a fait connaitre son souhait de combattre le britannique Dillian Whyte, en le titillant sur les réseaux sociaux (photo ci-dessous).

Malgré cela, il semblerait que Deontay Wilder n’ait pas pris de vraie décision pour son prochain combat. L’américain natif de la ville de l’Alabama, Tuscaloosa, devrait remettre son titre de champion du monde à la rentrée contre adversaire encore inconnu.

Selon Eddie Hearn, promoteur de Dillian Whyte, le surnommé « The Bronze Bomber » aurait refusé une somme de 3 millions de dollars pour faire face à son poulain. Cependant, Wilder aurait demandé une somme de 7 millions de dollars pour que ce combat ait lieu, ce qui serait vraisemblablement un indicateur voulant dire qu’il ne souhaite pas de ce combat et cela malgré ses grandes attaques sur le web. Il faut bien comprendre que la meilleure bourse qu’ait pu avoir Wilder fut de 1,4 millions de dollars face à Chris Arreola qui toucha de son côté cent cinquante mille dollars.

Par la suite, Wilder, a 31 ans, a touché une bourse de neuf cents cinquante mille dollars pour son duel contre Gerald Washington. Donc, on comprend rapidement que cette somme demandée de 7 millions de dollars n’a rien pour arranger les choses.

La question à se poser est quand est-ce que Wilder effectuera un combat digne de son titre de champion du monde. En effet, depuis son règne, l’américain n’a pas fait de combat digne de ce nom. Après une défense haletante face à notre compatriote Johann Duhaupas qui fut prévenu deux semaines avant la date fatidique.
On pourrait certainement comparer Deontay Wilder à son homologue de la catégorie des poids mi-lourds, le québécois Adonis Stevenson, qui n’ait aussi pas prêt à se battre pour unir son titre de champion du monde WBC face au géant de sa division.

Wilder a passé une grande partie de son temps à crier sur tous les toits sa volonté de se confronter contre les frères Klitschko avant de récupérer l’un des titres mondiaux appartenant à la « fraté », après le retrait de Vitali Klitschko pour une carrière politique.

Toujours sûr de sa volonté d’affronter les gens, l’américain a laissé passer Tyson Fury et puis Anthony Joshua battre l’ukrainien Wladimir Klitschko sans pour autant marqué son tableau de chasse avec un adversaire de renom. Il semblerait que le cogneur cubain Luis Ortiz, aspirant obligatoire pour le titre de la World Boxing Council (WBC) pourrait devenir son prochain adversaire. Ortiz, a 38 ans, est un boxeur très percutant qui cumule 23 victoire par KO sur ses 27 victoires consécutives. Malgré son âge avancé, le « King Kong » pourrait être un grand opposant pour Wilder.