Site icon Tout Sur La Boxe

Dereck Chisora forcé à abondonner face à Tyson Fury

Tyson Fury remporte confortablement contre Dereck Chisora (Photo: Getty Images)

 Samedi soir, les spectateurs de l’ExCel Arena à Londres ont dû être déçus de cette revanche anglo-saxonne entre le champion d’Europe des poids lourds, le « Bad Boy » Dereck Chisora et le géant Tyson Fury.

L’invaincu britannique Tyson Fury (23 victoires,  dont 17 avant la limite) est parvenu à garder son invincibilité sans grande difficulté en poussant son compatriote Dereck Chisora  (20 victoires, dont 13 par KO et 5 défaites) à abandonner le combat à la 10éme reprise. Le malheureux Dereck Chisora fut incapable de toucher Tyson Fury à la tête. Ce dernier le garda parfaitement à distance, grâce à son bras avant. Pourtant, cette revanche promettait de belles choses. Les deux boxeurs britanniques s’étaient rencontrés pour la première fois en juillet 2011. À l’époque, Dereck Chisora était encore invaincu. Le boxeur natif du Zimbabwe avait perdu ce premier duel aux points sur une excellente performance.

Durement marqué par les coups de Tyson Fury qui ne se tua pas à la tâche, Dereck Chisora fut arrêté avec sagesse par son coin. Ce ne fut pas la nuit de « Del Boy » qui avait effectué de grands combats contre son compatriote David Haye et surtout contre le géant ukrainien Vitali Klitschko en février 2012.

« Wladimir Klitschko, je viens vers toi, bébé. J’arrive ! Il n’y aura pas de pas en arrière. » – a déclaré Fury qui a effectué que deux combats en l’espace de 19 mois. Maintenant, Tyson Fury qui est âgé de 26 ans devrait devenir le challenger du « monarque » de la catégorie des poids lourds, le boxeur ukrainien Wladimir Klitschko (63 victoires, dont 53 par KO et 3 défaites) qui détient trois ceintures de champion du monde.

Billy Joe Saunders avec le cœur

Le boxeur britannique Billy Joe Saunders (21 victoires, dont 11 par KO) est parvenu à conserver son titre européen des poids moyens en battant courageusement son compatriote Chris Eubank Jr (18 victoires, dont 13 par KO et 1 défaite) qui était jusqu’alors invaincu sur une décision partagée des trois juges du ring. Lors de ce combat, Chris Eubank Jr fils de Chris Eubank Senior, ex-champion du monde dans deux catégories de poids, semblait avoir pris la grosse tête durant ce combat. Eubank Jr  commença le combat en surjouant les mimique de son père. Le boxeur natif de la ville de Hove dans le comté anglais du Sussex a manqué d’expérience face à Billy Joe Saunders.

Âgé de 25 ans comme son adversaire, Chris Eubank Jr a focalisé sa boxe sur sa grande puissance de frappe sans préparation d’attaque. Il fut donc difficile pour lui de toucher Saunders qui fut mobile au niveau du buste. Champion d’Europe des moyens depuis sa victoire par KO au 8éme round contre l’invaincu italien Emanuele Blandamura en juillet dernier, Billy Joe Saunders était le plus actif lors de ce combat, jouant beaucoup sur les contre-attaques.

Son expérience lui permit de se sortir de situations difficiles notamment aux deux derniers rounds où il fut au bord du KO. Il semble être difficile d’être le fils du grand Chris Eubank qui fut l’un des plus redoutable poids moyens de sa génération avec des boxeurs de renom comme Nigel Benn ou Gerald McClellan qui eut une fin tragique suite à sa défaite contre Benn en février 1995.

Voulant sans doute faire le show ou volé le moment de gloire de son fils, « papa » Eubank monta sur le ring en costume trois-pièces à la place du coach, donnant de temps en temps des conseil à son fils. Une situation assez burlesque qui peut-être aussi étouffante. Selon les commentateur de la chaîne de la TNT, L’Équipe 21, le boxeur français Michel Soro (23 victoires, dont 13 par arrêt de l’arbitre et 1 échec) serait susceptible d’affronter prochainement Billy Joe Saunders.