Site icon Tout Sur La Boxe

Garrido : « J’ai quelques surprises pour Amghar ! »

Garrido prêt à mettre les points sur les « i »

Champion de France des poids super-légers, le marseillais Rénald Garrido effectuera une défense périlleuse de son titre national contre l’invaincu parisien Yazid Amghar, le 20 novembre prochain, à la Halle Georges Carpentier de Paris, lors d’un gala de boxe organisé par MK Events.

Rénald Garrido défendra son titre national pour la première fois. Le français est parvenu à remporter le titre de champion de France, laissé vacant par Franck Petitjean, en battant son compatriote Chaquib Fadli par arrêt de l’arbitre.

Garrido vs Amghar sera une excellente opposition de style et d’expérience, car malgré ses 15 victoires consécutives, l’invaincu Yazid Amghar n’a pas eu l’occasion de se confronter au niveau international. De plus, Garrido est connu pour son style agressif comparativement à son challenger qui aborde un style basé sur la contre-attaque.

« Ce sera une excellente opposition de style, on devrait assister à un très beau combat. Il est invaincu avec 15 combats et il pense être prêt à m’affronter, car il a combattu contre des boxeurs agressifs dans le temps passé [Karim Aliliche et Bibi Ondoua], mais je suis différent d’eux en réalité. D’ailleurs, depuis 6 mois je pense avoir pris une autre dimension. » – a déclaré Garrido, âgé de 33 ans.

« Mon style, tout le monde le connaît, mais j’ai d’autres surprises pour lui. Le champion, c’est moi, s’il veut gagner, il devra en faire plus qu’à ces habitudes et ne pas compter sur des juges qui vont le léser. » – a-t-il ajouté.

Surnommé « Le Lion », Rénald Garrido est connu pour ne pas avoir peur de l’adversité. Ce dernier l’a montré à plusieurs reprises en affrontant de très bons adversaires. En septembre 2015, Garrido avait surpris la planète boxe en battant l’invaincu britannique Bradley Saunders par disqualification. Le français avait poussé Saunders dans ses derniers retranchements. Désespéré de la situation, l’anglais fit plusieurs actions illégales qui obligea l’arbitre à mettre un terme au combat. D’ailleurs, début cette défaite Saunders n’eut plus l’occasion de remonter sur le ring.