Kalenga clash très durement Goulamirian

Kalenga joue son joker

À l’heure des clashs très provocants que l’on peut voir par exemple entre l’américain Floyd Mayweather Jr et l’irlandais Conor McGregor, le français Youri Kalenga, ex-champion WBA par « intérim » s’est essayé à la chose en défiant très sévèrement son compatriote Arsen Goulamirian.

Une vidéo a récemment fuité sur les réseaux sociaux où l’on peut voir Youri Kalenga insulter très sévèrement Arsen Goulamirian, ex-champion de France des poids lourds-légers. Accompagné d’une autre personne, se décrivant comme étant son ami, le français a persisté dans son défi en y ajoutant des insultes concernant la mère de son compatriote.

N’aillant pas combattus depuis une victoire contre l’allemand Adam Gadajew en mars dernier, Youri Kalenga semble vouloir effectuer un combat plus significatif pour se remettre en selle au niveau mondial. Âgé de 29 ans, Kalenga a donc décidé de jouer son va-tout en insultant Goulamirian.

Kalenga n’a récemment pas eu la chance de pouvoir entrer dans le grand tournoi des poids lourds-légers, le « World Boxing Super Series » qui mettra très prochainement en confrontation une grande partie des meilleurs combattants de cette catégorie de poids. Cette entrée dans cette compétition lui aurait permis de remonter directement dans la scène mondiale sans effectuer de combat de préparation et d’ésperer effectuer plusieurs combat face au gratin de sa division de poids.

Le surnommé « El Toro » a été vaincu par arrêt de l’arbitre au 10ème round face à l’invaincu cubain Yunier Dorticos en mai dernier. Cette défaite lui a valu une deuxième défaite dans le niveau mondial. D’ailleurs, cette entrée dans ce tournoi lui aurait permis d’espérer une revanche contre Dorticos. Depuis ce duel, Kalenga a effectué qu’un seul combat face à un adversaire ayant un palmarès plus que modeste.

La méthode de Kalenga pour espérer Goulamirian affronter le discréditera très certainement, car la culture française n’est pas connue pour aimer ce genre de clash paradoxalement à l’engouement qu’elle peut avoir face ce genre de clash outre-Manche ou outre-Atlantique. Même si les insultes sont très appréciés outre-Atlantique, le « Motherf*ck » traduit en français est beaucoup moins subtil que dans sa langue d’origine.

CONSEILS, VIDÉOS ET E-BOOK GRATUITS

Si tu es un boxeur en quête d'apprentissage

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Ton adresse e-mail ne sera pas échangée ou donnée à quiconque. Sache que tu peux-te désabonner à tout moment

Laisser un commentaire