Site icon Tout Sur La Boxe

N’Dam vs Lemieux : C’est signé !

Malgré un grand retards, il est maintenant sûr que le championnat du monde IBF des poids moyens entre le boxeur français Hassan N’Dam et le cogneur québécois David Lemieux, se fera bien.

Ex-champion du monde WBO de la même catégorie des poids, Hassan N’Dam vient de signer le contrat pour affronter David Lemieux lors d’un championnat du monde pour la ceinture vacante de l’International Boxing Fédération (IBF). La signature du combat avait prit beaucoup de temps du côté du clan N’Dam, laissant même espérer un retrait de ce dernier pour ce championnat du monde. En effet, le boxeur franco-camerounais fut mécontent de la bourse proposée pour ce championnat du monde.

Ce championnat du monde devrait se dérouler le 19 juin prochain, lors d’un gala de boxe au Centre Bell de Montréal (Canada). Surnommé « El Fenomeno », Hassan N’Dam effectuera son premier championnat du monde depuis la perte de son titre WBO contre l’invaincu américain Peter Quillin en octobre 2010. Cet affrontement contre David Lemieux sera extrêmement intéressant, car Lemieux est considéré comme le « mini-Golovkin » de la catégorie des poids moyens.

Ce combat sera plus qu’un championnat du monde pour Hassan N’Dam, mais un moyen de montrer à la planète boxe qu’il est digne d’être considéré comme l’un des tôliers de la catégorie des poids moyens. Cette opposition entre Hassan N’Dam et David Lemieux sera comparable au dernier duel d’Hassan N’Dam contre Curtis Stevens, techniquement parlant. Une victoire éclatante l’ouvrira surement les portes vers d’intéressantes oppositions, dont un choc contre le « roi » de la catégorie, le rouleau compresseur kazakh Gennady Golovkin, actuel champion du monde WBC.

« On m’avait parlé de 300 0 00 euros bruts, j’ai négocié pour avoir 300 0 00 euros nets et cela a capoté. » – a déclaré Hassan N’Dam dans le site Netboxe.com. « Mais tu sais, ces tractations-là ont souvent lieu lors des négociations, seulement d’habitude ce n’est pas évoqué dans la presse, ce coup-ci, cela s’est fait à l’américaine et a été dévoilé et la finalisation du contrat a retardé. Je fais ce combat pour la somme annoncée de 51 000 euros, mais les deux camps sont en pourparlers pour que j’obtienne la même chose que d. Lemieux, ce qui est dans le règlement IBF. »

« Je viens de loin et je ne suis pas un homme d’argent, je veux juste être respecté. Aujourd’hui, je ne me fais aucun souci pour savoir si j’aurais plus ou moins. Des erreurs ont été faites, mais nous repartons sur de nouvelles bases avec mon team, désormais une personne s’occupera de l’aspect business, moi et toute l’équipe, nous sommes concentrés à fond sur l’aspect sportif, déterminés à ramener ce titre mondial. » – a-t-il ajouté.