Ola Afolabi a encore frappé

Capture d’écran 2015-11-04 à 21.17.45

Afolabi stoppe durement Chakhkiev

N°10 dans le classement de l’IBF dans la catégorie des poids lourd-légers, le puncheur britannique Ola Afolabi est parvenu à vaincre durement le boxeur russe Rakhim Chakhkiev par KO au 5ème round, mercredi soir, los d’un gala de boxe à la Basket-Hall Arena de Kazan (Russie).

Pour ce combat, le boxeur britannique d’origine nigériane Ola Afolabi faisait face à un adversaire classé à la 3ème place de la WBC et à la 4ème de l’IBF dans la catégorie des poids lourd-légers. Connu pour avoir une frappe foudroyante, Ola Afolabi n’a pas dérogé à la règle en envoyant Rakhim Chakhkiev au tapis, grâce à un magnifique crochet du gauche venu de nulle part en sortie de corps à corps. Ce crochet électrocuta le médaillé d’or russe des jeux olympique de 2008 qui ne pu se relever.

A 35 ans, Ola Afolabi est l’un des boxeurs le plus sous-classé de la catégorie des poids lourd-légers et pourtant ce dernier a eu l’occasion d’infliger de sévères correction à Enzo Maccarinelli ou bien Valery Brudov. Surnommé « Kryptonite », Ola Afolabi a surement descendu du classement mondial des poids lourd-légers à cause de ses combats controversés contre le boxeur allemand Marco Huck qui fut à l’époque, champion WBO des poids lourd-légers. En effet, ces derniers ont l’occasion de se confronter à trois reprise, deux de ces trois combats se terminèrent par une victoire de Marco Huck et suivi d’un match nul.

Gant de boxe Everlast Glove Prime Training

De son côté, Chakhkiev subit la deuxième défaite de sa carrière. Il y a deux ans, le boxeur russe fut stoppé au 8ème round par le combattant polonais Krzysztof Wlodarczyk, champion du monde WBC.

Dans la même soirée, le boxeur russe Alexander Povetkin est parvenu à battre le géant polonais Mariusz Wach par arrêt de l’arbitre au 12ème round. Ce combat ressemblait à une préparation pour son championnat du monde contre l’invaincu américain Deontay Wilder, actuel détenteur du titre WBC des poids lourds. Ce dernier possédant une taille équivalente à Wach. Il semblerait que Povetkin pourrait avoir la chance de se confronter à Wilder en mai ou en avril 2016.

Denis Lebedev a quant à lui conservé son titre WBA des poids lourd-légers en stoppant à la 8ème reprise l’invaincu nigérien Lateef Kayode. Le boxeur russe effectuait la quatrième défense de son titre mondial, remporté en décembre 2012, contre le boxeur colombien Santander Silgado.

CONSEILS, VIDÉOS ET E-BOOK GRATUITS

Si tu es un boxeur en quête d'apprentissage

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Ton adresse e-mail ne sera pas échangée ou donnée à quiconque. Sache que tu peux-te désabonner à tout moment

10 réponses sur “Ola Afolabi a encore frappé”

  1. Quand je pense que Mormeck envisageait de l’affronter pour son dernier combat… Bien lui en a pris de choisir Masternak sinon sa fin de carrière aurait eu l’air bien triste ! Sacré puncheur, il mériterait bien un nouveau combat pour une ceinture même si jusqu’à maintenant ça lui a pas souri

  2. Povetkin n’a pas du tout été impressionnant ça va être dur contre Wilder.
    cesar cuenca (48-0 avant le combat) perd son titre ibf super-léger et n’arrive pas à égaler le record d’invincibilité de Marciano et Mayweather.
    La plus grosse surprise, c’est kudryashov qui perd par Tko au 2ème contre Durodola.
    Et on a vu un très très bon dmitry Bivol qui risque de faire mal en lightheavyweight d’ici 1 ou 2 ans

Laisser un commentaire