Rios vs Alvarado: Un Combat Qui Marquera L’Année 2012 [VIDEO]

Vous savez comment mettre en place un combat d’anthologie qui marquera les esprits ? Prenez deux boxeurs détenant une technique uniquement basée sur l’attaque et une puissance de frappe élevée. L’un comme l’autre se tiendrait au milieu du ring, afin de se battre pour leurs bouts de tapis.

Le week-end dernier,  les deux boxeurs américains Brandon Rios (31-0-0) et Mike Alvarado (33-1-0) ont effectué un combat digne d’une lutte gréco-romaine. Beaucoup d’observateurs ont vu en ce combat,  le début d’une trilogie comme celle entre Arturo Gatti et Micky Ward qui a bercé les années 2000.

Les deux boxeurs n’ont pas eu besoin de round d’observation pour se rouer de coups. Et malgré tous les coups envoyés et reçus,  le combat bascula à la sixième reprise, lorsque Rios déstabilisa Alvarado par une puissante droite au visage.  Diminué par ce coup puissant, Alvarado opta rapidement pour une tactique plus défensive en utilisant son allonge pour garder la distance.

Malheureusement pour lui, Alvarado ne réussit pas à échapper aux griffes de Rios qui l’arrêtèrent au round suivant.

« Ça sent la revanche… non ? »

Surnommé « Bam Bam »,  Rios effectuait son premier combat dans la catégorie de poids super-légers. Maintenant,  il semble qu’il soit parti pour affronter en avril prochain,  le vainqueur du combat entre le mexicain Juan Manuel Marquez et le philippin Manny Pacquiao.   Néanmoins,  une revanche entre Rios et Alvarado semble très probable. Si la revanche se fait,  le  scénario sera surement identique avec le même résultat… un des deux boxeurs à terre.

Roach: « Ce fut une bonne leçon pour Chavez Jr. »

Le week-end dernier, à Las Vegas (États-Unis), le mexicain Julio César Chavez Jr (46-1-1) a perdu son titre de champion WBC des poids moyens et son invincibilité contre l’expérimenté Sergio Martinez (50-2-2) dans une décision unanime des trois juges.

Il lui manquait que 3 minutes.

Durant 33 minutes, Chavez Jr fut dominé par « Maravilla ». Le mexicain n’arriva pas à mettre en danger le vétéran argentin qui fut plus rapide et plus mobile. Cependant aux trois dernières minutes, Chavez Jr parvint à envoyer Martinez au tapis à deux reprises. Malheureusement pour lui, cette action fut tardive pour espérer un travail de destruction progressif.

L’entraîneur de Chavez, le célèbre Freddie Roach a été impressionné par les compétences du nouveau champion WBC des poids moyen, mais a également affirmé que son poulain pourrait faire beaucoup mieux la prochaine fois.

« Sa vitesse a fait la différence. Avant chaque reprise, Chavez Jr a répété qu’il fallait le forcer à combattre au corps à corps, mais il n’a pas pu le coincé. Je savais que Martinez était bon, mais pas à ce point. » – déclare Roach. « Chavez Jr pourrait faire mieux à l’avenir. Ce fut une bonne leçon pour lui. À l’avenir, il faudra qu’il passe rapidement à l’attaque. »