Andy Lee garde sa ceinture [VIDEO]

image (3)

Champion du monde WBO des poids moyens, le boxeur irlandais Andy Lee a conservé sa ceinture mondiale en faisant un match nul avec le boxeur américain Peter Quillin, samedi soir, lors d’un gala de boxe à New York (États-Unis).

Après 12 rounds intensifs où les deux boxeurs ont trouvé le tapis, les juges ne sont pas parvenus à les départager. Un juge a remis un score de 113-112 en faveur de Andy Lee, un autre juge à noter un score à 113-112 pour Peter Quillin et le dernier juge a remis un score nul à 113-113. Andy Lee demeure donc le champion du monde WBO des poids moyens. Ce dernier a affirmé qu’il serait prêt à affronter Peter Quillin pour une revanche.

Continuer la lecture de « Andy Lee garde sa ceinture [VIDEO] »

Andy Lee défendra son titre WBO contre Peter Quillin

Champion du monde WBO des poids moyens, le boxeur irlandais Andy Lee effectuera la première défense de son titre mondial contre l’invaincu américain Peter Quillin. Le combat aura lieu le 11 avril prochain, lors d’un gala de boxe au Barclays Center de Brooklyn, dans l’État de New York (États-Unis).

Andy Lee (34 victoires, dont 24 par KO et 2 défaites) défendra sa ceinture mondiale contre Peter Quillin (31 victoires, dont 22 par arrêt de l’arbitre) qui fut l’ancien détenteur du titre WBO. Il est assez consternant d’apprendre que Quillin obtiendra une chance immédiate de reprendre son titre de champion du monde, car ce dernier l’avait laissé vacant pour éviter l’invaincu russe Matt Korobov. En décembre dernier, le boxeur irlandais natif de Bow à Londres est parvenu à remporter son premier championnat du monde après avoir arrêté Matt Korobov par un arrêt de l’arbitre à la 6éme reprise (vidéo ci-dessous). Continuer la lecture de « Andy Lee défendra son titre WBO contre Peter Quillin »

Golovkin devrait combattre quatre fois en 2015

Champion du monde WBA des poids moyens, Gennady Golovkin est prévu pour combattre à quatre reprise en 2015 en commençant par la douzième défense de son titre mondial contre le boxeur britannique Martin Murray, le 21 février prochain, lors d’une réunion de boxe à la Salle des Étoiles de Monte-Carlo (Monaco).

L’invaincu kazakh Gennady Golovkin (31 victoires, dont 28 par arrêt de l’arbitre) a combattu à trois reprise durant l’année 2014 et ce dernier n’a eut de cesse d’augmenter sa popularité aux États-Unis sous les ondes de la chaîne câblée HBO, grâce à ses victoires expéditives. Pour l’année 2015, Golovkin espère passer aux choses sérieuses en affrontant les meilleurs boxeurs de la catégorie des poids moyens et des alentours, notamment en faisant face au vétéran portoricain Miguel Cotto ou au jeune boxeur mexicain Saul Alvarez.

Surnommé « GGG », Gennady Golovkin a indiqué qu’il aimerait aussi unifier son titre WBA contre le vainqueur de Jermain Taylor vs Sergio Mora. Cependant, le vainqueur de ce championnat du monde devra avant mettre en jeu le titre IBF des poids moyens face au boxeur franco-camerounais Hassan N’Dam qui est l’actuel challenger obligatoire de cette ceinture. Le boxeur natif de Karaganda au Kazakhstan pourrait aussi se pencher vers une autre unification de titres contre le nouveau champion du monde WBO de la catégorie, le boxeur irlandais Andy Lee. Dans tout les cas, il y a certainement peu de chances de voir Gennady Golovkin unifier sa ceintures noire et or. Pour ma part, je suis assez septique de voir Golovkin faire un « gros » combat face aux boxeurs cités durant cette année.

Top 7 des meilleurs KO de l’année [VIDEO]

John Jackson vs Andy Lee

John Jackson vs Andy Lee
L’année 2015 pointe déjà le bout de son nez que vient le temps de comptabiliser les meilleurs KO de l’année. Le knock-out ou K.-O sont à la boxe, ce que le petit pont est au football.

Les knock-out peuvent transformer un bon boxeur en une star de la boxe et d’une star de la boxe en boxeur bancable. Mike Tyson et Manny Pacquiao sont d’excellents exemples dont l’art du KO peut soulever un boxeur en statue d’icône de la planète boxe. Cette année ne fut pas glorieuse en matière de duels endiablés, mais il eut d’excellent KO. Voici le top 7 des meilleurs KO de l’année :

Wladimir Klitschko KO5 Kubrat Pulev

En mai dernier, le champion du monde WBA, IBF et WBO des poids lourds Wladimir Klitschko effectuait le combat le plus palpitant depuis son règne en mai 2006. Surnommé « Dr Steelhammer », Wladimir Klitschko faisait face à l’invaincu bulgare Kubrat Pulev en novembre dernier.  Au 1er round, le boxeur ukrainien fut surpris par un jab de Pulev encaissé à froid. Cependant, Klitschko parvient à envoyer Pulev au tapis à deux reprises dans ce même round, puis encore à la 3éme reprise avant de clore ce duel sur un crochet gauche au 5éme round.

Le « monarque » de la catégorie reine est donc arrivé à corriger Kubrat Pulev qui l’avait traité de « gonzesse » avant l’affrontement. Néanmoins, cette opposition fut passionnante, car Pulev avait la puissante suffisante pour bousculer Klitschko.

Alexander Povetkin KO7 Manuel Charr

Disputant son premier combat depuis sa défaite contre le « roi » de la catégorie des poids lourds, le boxeur ukrainien Wladimir Klitschko en octobre 2013, le boxeur russe Alexander Povetkin n’a laissé aucune chance au boxeur allemand Manuel Charr en le stoppant à la 7éme reprise, grâce à une puissante combinaison gauche-droite qui ne lui laissa aucune chance.

Gary O’Sullivan KO1 Anthony Fitzgerald

Le boxeur irlandais Gary O’Sullivan n’a eu aucune pitié face à son compatriote Anthony Fitzgerald qu’il arrêta durement au 1er round lors d’un combat en 10 rounds. Combattant avec les mains basses, O’Sullivan parvient à stopper Fitzgerald grâce à un puissant uppercut.

Felix Verdejo KO3 Sergio Villanueva

Nommé espoir de l’année 2014, le jeune invaincu portoricain Felix Verdejo a fait parler de lui en remportant son 15éme combat professionnel grâce à un sublime KO au 3éme round face au boxeur mexicain Sergio Villanueva. Au troisième round, Villanueva essaya de mettre la pression à Verdejo en le poussant vers les cordes et les quatre coins du ring, mais Felix Verdejo parvient à le stopper avec un crochet droit.

Après cette puissante contre-attaque, le boxeur mexicain Sergio Villanueva est tout de même parvenu à se relever, mais l’arbitre a préféré arrêter le combat pour préserver la santé de ce dernier.

Carl Froch KO8 George Groves

En mai dernier, le vétéran britannique Carl Froch effectuait une revanche face à son jeune compatriote George Groves. Champion du monde IBF et WBA des poids super-moyens, Froch a réussi avec perfection à battre Groves en le stoppant à la 8éme round. Âgé de 37 ans, Froch gagne sa 24éme victoire avant la limite. Ce dernier défendait ses ceintures WBA et IBF des super-moyens pour la deuxième fois.

Marvin Sonsona KO3 Akifumi Shimoda

Star montante des philippines et ancien champion du monde des poids super-mouches, Marvin Sonsona avait disparu des rings après sa très surprenante défaite contre le boxeur portoricain Wilfredo Vazquez Jr en février 2010. Après avoir effectué seulement trois combats en l’espace de quatre années, Sonsona affrontait le boxeur nippon Akifumi Shimoda, ex-champion du monde des poids super-coqs.

Marvin Sonsona est parvenu à surprendre Akifumi Shimoda avec un uppercut gauche au menton du boxeur nippon qui fut assommé immédiatement. Après cette victoire, Sonsona est parvenu à remporter sa revanche contre Wilfredo Vazquez Jr en le battant aux points.

Andy Lee KO5 John Jackson

En mai dernier, le boxeur irlandais Andy Lee a été en difficulté face à John Jackson. Surnommé « Irish », Lee fut en retard au niveau du pointage des trois juges du ring après quatre rounds passés contre Jackson. Au 5éme round, Andy Lee se trouva en grande difficulté. Le boxeur irlandais tenta de récupérer du puissant assaut de Jackson en reculant autour du ring, lançant désespérément des coups de poing pour repousser son adversaire. Lee réussit à surprendre John Jackson en électrocutant avec un uppercut du droit qui s’empala sur son menton.

Âgé de 30 ans, Lee brandit immédiatement ses bras en l’air pour célébrer sa victoire. Six mois plus tard, Andy Lee remportait le titre de la WBO des poids moyens laissé vacant par le boxeur américain Peter Quillin en arrêtant à la sixième reprise l’invaincu russe Matt Korobov.