Rios vs Alvarado: Un Combat Qui Marquera L’Année 2012 [VIDEO]

Vous savez comment mettre en place un combat d’anthologie qui marquera les esprits ? Prenez deux boxeurs détenant une technique uniquement basée sur l’attaque et une puissance de frappe élevée. L’un comme l’autre se tiendrait au milieu du ring, afin de se battre pour leurs bouts de tapis.

Le week-end dernier,  les deux boxeurs américains Brandon Rios (31-0-0) et Mike Alvarado (33-1-0) ont effectué un combat digne d’une lutte gréco-romaine. Beaucoup d’observateurs ont vu en ce combat,  le début d’une trilogie comme celle entre Arturo Gatti et Micky Ward qui a bercé les années 2000.

Les deux boxeurs n’ont pas eu besoin de round d’observation pour se rouer de coups. Et malgré tous les coups envoyés et reçus,  le combat bascula à la sixième reprise, lorsque Rios déstabilisa Alvarado par une puissante droite au visage.  Diminué par ce coup puissant, Alvarado opta rapidement pour une tactique plus défensive en utilisant son allonge pour garder la distance.

Malheureusement pour lui, Alvarado ne réussit pas à échapper aux griffes de Rios qui l’arrêtèrent au round suivant.

« Ça sent la revanche… non ? »

Surnommé « Bam Bam »,  Rios effectuait son premier combat dans la catégorie de poids super-légers. Maintenant,  il semble qu’il soit parti pour affronter en avril prochain,  le vainqueur du combat entre le mexicain Juan Manuel Marquez et le philippin Manny Pacquiao.   Néanmoins,  une revanche entre Rios et Alvarado semble très probable. Si la revanche se fait,  le  scénario sera surement identique avec le même résultat… un des deux boxeurs à terre.

Alvarado Remporte Une « Guerre » Contre Herrera [VIDEO]

Samedi dernier, à Las Vegas, l’invaincu américain Mike Alvarado (32-0-0) a battu son compatriote Mauricio Herrera (18-2-0) aux points dans un candidat au titre de «Combat de l’Année».  C’est la deuxième année consécutive qu’Alvarado marque grâce à un combat de guerrier. En novembre dernier, l’américain avait marqué le public dans une victoire au forceps contre le colombien Breidis Prescott par un K.O à la dernière minute.

Dès le début du combat, Herrera fut handicapé par un gonflement à l’œil gauche dû à une droite puissante d’Alvarado. Les deux combattants se sont affrontés au corps à corps tout au long du combat, s’assenant de multiples séries de crochets.

Au sixième round, Herrera essaya de reprendre le combat à son avantage en privilégiant la contre-attaque, il réussit du même coup à couper l’œil droit d’Alvarado par ses larges crochets. À la 8ème reprise, l’œil gauche d’Herrera fut pratiquement fermé. Aux deux derniers rounds (ci-dessous), Alvarado essaya de mettre Herrera K.-O, mais ce dernier continua à cœur ouvert jusqu’à la fin sous un rythme effréné.

Le combat se termina par une victoire unanime avec un score à 99-91, 97-93 et 96-94 en faveur de l’invaincu Mike Alvarado.

Salido vs Lopez II: Candidat Au Titre de Combat de l’Année [VIDEO]

Le week-end dernier, au Colisée de Roberto Clemente, à Porto Rico, le mexicain Orlando Salido (38-11-2) actuel champion WBO des poids plumes a battu à nouveau le portoricain Juan Manuel Lopez (31-2-0) avant la limite. Lors de ce combat dantesque, Salido a utilisé une pression constante et remarquable au milieu du combat pour surmonter aux scores avant d’expédier l’ancien détenteur du titre au tapis à la 10éme reprise.

Candidat au titre de « Combat de l’année »

Même si l’année n’est pas terminée, l’affrontement entre Salido et Lopez fut une démonstration de détermination. Au 5éme round, Lopez réussit à mettre Salido au tapis grâce à une rapide contre-attaque. Le mexicain réussit à se relever et prit les devants pour essayait de prendre le combat à son avantage.

Le neuvième round fut une bataille au corps à corps entre les deux hommes qui se martelaient de crochets avec leurs deux mains. Au milieu de ce round, Salido augmenta la fréquence de ses coups et semblait écraser Lopez. Ce round est pour certain un vrai candidat au titre de « Round de l’année ».

Dès les premières secondes du dixième round, Salido plaça une dangereuse combinaison devant un Lopez complètement épuisé. Le mexicain bondit de l’intérieur avec un crochet du droit qui glaça Lopez, ce coup fut suivi d’une combinaison gauche, droite suivit d’un uppercut qui a envoya Lopez au tapis. Après cette chute monumentale, le portoricain fut incapable de reprendre ses esprits, l’arbitre arrêta le combat à cette instant.

« Nous avons tous notre bête noire ! »

Le pire dans cette histoire est que Lopez était en avance au moment de son arrêt à la 10éme reprise. Le portoricain mené le combat à 86-84, à 86-84 et 85-85. Lors de la décision, Lopez n’accepta pas sa défaite accusant l’arbitre de l’avoir arrêté trop tôt.