37 K.-O pour Deontay Wilder

Wilder met Washington à terre

Champion WBC des poids lourds, l’invaincu américain Deontay Wilder a effectué un retour brillant en battant son compatriote Gerald Washington, lui aussi invaincu, par arrêt de l’arbitre à la 5ème reprise, hier soir, à Birmingham, dans l’Alabama (États-Unis).

Lire plus de 37 K.-O pour Deontay Wilder

Wilder stoppe Arreola sans difficulté

Wilder vs Arreola

Wilder toujours champion

Champion du monde WBC des poids lourds, l’invaincu Américain Deontay Wilder est parvenu à battre son compatriote Chris Arreola sans grandes difficultés en le stoppant au 8ème round, hier soir, à Birmingham dans l’État de l’Alabama (États-Unis).

everlast-gants-de-boxe-prime-rikaans Lire plus de Wilder stoppe Arreola sans difficulté

Wilder défendra sa ceinture WBC contre Arreola

boxing-wilder-deontay-arreola-chris

Wilder fera une défense volontaire

Champion WBC des poids lourds, l’invaincu Américain Deontay Wilder défendra son titre mondial contre son compatriote Chris Arreola le 16 juillet prochain, à l’aréna Legacy de Birmingham, dans l’État de l’Alabama (États-Unis).

shadow-boxer-rikaans Lire plus de Wilder défendra sa ceinture WBC contre Arreola

Klitschko vs Wilder : Le Combat Pour Le Titre WBC A Déjà Eu Lieu

Deontay Wilder et Wladimir Klitschko
Deontay Wilder et Wladimir Klitschko

Décidément, à défaut d’un niveau relevé de l’adversité, la catégorie des lourds n’arrête plus de faire parler d’elle depuis le retrait pour des raisons politiques de Vitali Klitschko.

Suite au championnat du monde WBC des lourds entre Bermane Stiverne et Chris Arreola, Deontay Wilder, en tant qu’aspirant obligatoire au titre WBC, doit affronter le nouveau champion du monde.

Mais voilà,  Don King avait mis les choses au clair lors de la conférence de presse d’après combat où il avait dit qu’il n’écartait pas la possibilité que Stiverne fasse une défense optionnelle de son titre  avant de s’occuper de son aspirant obligatoire.  Ajouté à cela, Wladimir Klitschko avait demandé à la WBC s’il pouvait avoir l’opportunité de se battre contre le gagnant du combat entre Stiverne et Arreola.

Et voilà la réponse de Mauricio Sulaiman :« Le Challenger officiel est Deontay Wilder. Cependant, nous avons reçu des lettres vraiment spéciales de la part de Vitali Klitschko et Wladimir Klitschko. Nous allons donc entrer en communication avec le comité de direction, afin que nous soyons en mesure de prendre les décisions les plus éclairées. Il faut tenir compte du challenger officiel  Wilder, des prétendants aux titres que sont Perez et Jennings, mais il y a toujours la possibilité que le gagnant de ce combat du 10 Mai, affronte Wladimir Klitschko dans un combat historique mettant à l’enjeu les quatre titres majeurs ».

Nouveau rebondissement dans cette affaire, Deontay Wilder a fait savoir qu’il pourrait laisser le champ libre pour ce combat  d’unification entre  Klitschko et Stiverne sous certaine condition. En effet, comme l’a rappelé par la suite le président de la WBC, Mauricio Sulaiman:

« Pour le moment, il n’y a que Wilder qui puisse convenir une entente avec lui (Stiverne). Wilder est l’aspirant obligatoire et la seule façon de concrétiser, dans un premier temps, un combat Klitschko-Stiverne, c’est avec le consentement de Deontay Wilder. Nous nous basons entièrement sur les règlements mis sur place, lors de la convention de la WBC à Bangkok, en 2013, et nous avons toujours appliqué systématiquement les règlements. »

Ce à quoi, Deontay Wilder a déclaré:  « On m’a fait part de la même chose, soit du fait que Klitschko veut se battre contre Stiverne. Mais je suis l’aspirant obligatoire au titre WBC, et la situation demeure toujours la même en ce moment. Un fait à propos d’être mis temporairement à l’écart pour une somme d’argent est que j’ai souvent été témoin que les boxeurs se contentent se faire de l’argent facile en laissant les autres se battre entre eux. Ceci étant dit, vous savez que dans mon cas … Ils devront nécessairement me soumettre un montant d’argent significatif pour que j’accepte de me tasser. Nous pouvons parler d’une somme tournant autour des 10 millions de dollars. S’il en est autrement, il ne sera pas question pour moi de rester à l’écart. C’est aussi simple que ça. »

Voilà donc la condition de Wilder qui a mérité sa place de challenger officiel lors de son combat éliminatoire WBC face à Malik Scott en mars dernier. Pour l’instant, il est toujours en lice pour combattre Stiverne pour le titre, et il a conclu: « Tout au long de mon cheminement,  j’ai attendu tellement longtemps pour avoir cette opportunité de devenir Champion du monde et de m’approprier la ceinture. Aussi, je tiens à réaliser mon rêve et à confirmer ce que beaucoup de gens prétendent à mon sujet. »

Voilà qui fait que la succession de Vitali Klitschko au titre suprême de champion du monde des poids lourds WBC est belle et bien disputée en coulisse avant même de monter sur le ring.

Deontay Wilder : « Je n’aurais pas de mal à battre Stiverne. »

Wilder n'a pas été par le nouveau champion du monde WBC Bermane Stiverne
Wilder n’a pas été par le nouveau champion du monde WBC Bermane Stiverne

Grand espoir de la catégorie reine, l’invaincu américain Deontay Wilder est maintenant le challenger obligatoire du titre WBC des poids lourds. Âgé de 28 ans, Wilder semble être prêt à affronter le nouveau champion du monde WBC des poids lourds, le boxeur québécois d’origine haïtienne Bermane Stiverne qui est âgé de 35 ans.

Ce week-end, le boxeur québécois Bermane Stiverne a remporté la titre de champion du monde WBC laissé vacant par Vitali Klitschko en gagnant sa revanche contre le boxeur américain Chris Arreola par KO au 6éme round.

« Je suis plus puissant, plus rapide et… plus sexy que Stiverne. »

Après le combat, Deontay Wilder (31-0, 31 KO) a affirmé qu’il n’avait pas été impressionné par la victoire de son futur adversaire. Ce dernier a aussi annoncé qu’il n’aura pas de mal à mettre Bermane Stiverne au tapis.

« Ce combat sera facile. » – a déclaré Wilder. « Je n’aurais pas de mal à battre Stiverne, car je suis plus puissant, plus rapide et plus fort que lui. En plus, je suis plus sexy. »

« Je n’ai pas été impressionné par sa victoire contre Arreola. Il a fait exactement le même combat que le précédent. Je pense qu’il voulait juste gagner cette ceinture de champion du monde, il n’a pris aucun risque. » – a ajouté Wilder qui aura l’occasion de prouver qu’il est capable de remporter son 32éme combat par KO.

Lire aussi : Stiverne Champion Du Monde Des Poids Lourds [VIDEO]

Stiverne Champion Du Monde Des Poids Lourds [VIDEO]

Stiverne remporte la ceinture WBC en stoppant Arreola à la 6éme reprise (Stephen Dunn/Getty Images North America)
Stiverne remporte la ceinture WBC en stoppant Arreola à la 6éme reprise (Stephen Dunn/Getty Images North America)

Le boxeur québécois d’origine haïtienne Bermane Stiverne est devenu le premier québécois et natif d’Haïti a être champion du monde de la catégorie reine de boxe.

Samedi soir, au USC Galen Center de Los Angeles, en Californie (États-Unis), le boxeur québécois Bermane Stiverne (24-1-1, 21 KO) s’est emparé du titre vacant de champion du monde WBC des poids lourds en battant le boxeur américain Chris Arreola par arrêt de l’arbitre à la 6éme round.

Les deux combattants ont commencé le combat avec prudence. Bername Stiverne  a véritablement mis la deuxième vitesse à partir du 6éme round touchant Chris Arreola à la tempe avec une droite puissante. Une droite qui envoya Arreola a terre, ce dernier se releva, mais retourna au tapis, après un autre assaut puissant de Stiverne.

« J’avais étudié mon adversaire, je savais que je pouvais le battre par knock-out. » – a déclaré le Québécois d’origine haïtienne âgé de 35 ans. « J’ai été patient.»

« C’est le même coup qu’à notre premier combat. » –  a ajouté Stiverne. « Arreola a fait la même erreur avec tous ses adversaires. Il a fini par devenir beaucoup trop confortable. »

C’est la deuxième fois en l’espace de 13 mois que Stiverne gagne face à Arreola. En avril 2013, Stiverne avait sévèrement emporté la première rencontre aux points, grâce à une décision unanime des juges.

Stiverne défendra son titre contre Wilder

Surnommé « B-Ware », Stiverne devra maintenant défendre sa ceinture de champion du monde WBC contre son challenger obligatoire, le puncheur américain Deontay Wilder (31-0, 31 KO) qui comptabilise un palmarès d’invaincu avec 31 victoires par KO.

Lire aussi : Deontay Wilder : « Je n’aurais pas de mal à battre Stiverne. » | Tout sur La Boxe