Top 10 Des Meilleurs Knockouts de L’Année 2012 [VIDEO]

photo-11-e1355043973676

L’année 2012 fut une année remplie de combats attrayants. Cette année n’a pas tari sur les grosses confrontations et surtout les gros K.-O. Voici le récapitulatif des knockout qui ont choqué la planète boxe :

10

Adonis Stevenson KO1 Jesus Gonzales

En février dernier, lors d’un gala de boxe au Bell Centre, à Montréal,  le boxeur québécois Adonis Stevenson a remporté une finale éliminatoire pour le titre IBF des super-moyens en battant le boxeur américain Jesus Gonzalez par un foudroyant K.-O au 1er round.

Cette finale devait permettre à Stevenson de devenir challengeur obligatoire pour affronter l’ancien détenteur du titre de champion IBF de la catégorie, le boxeur roumain Lucian Bute. Malheureusement, il n’eut pas cette chance de conquérir un titre de champion du monde.

9

Randall Bailey KO11 Mike Jones

En juin dernier,  le vétéran américain Randall Bailey (43-7-0) a créé la surprise en battant son compatriote Mike Jones (26-1-0) par K.-O à la onzième reprise. Avec cette victoire, le surnommé « The Knock-Out King » réussit à remporté le titre champion IBF des poids moyens qui fut laissé vacant par le boxeur américain d’origine haïtienne Andre Berto.

Bailey infligea aussi la première défaite au jeune boxeur américain. Avant le combat, Bailey avait affirmé qu’il n’aurait pas de mal à mettre Jones au tapis. Ne prenant pas garde de ces menaces,  Jones avait souhaité baissé le poids des gants de 10 Oz à 8 Oz pour démontrées que Bailey aurait tord.

8

Nonito Donaire KO3 Jorge Arce

Le boxeur philippin Nonito Donaire (31-1-0) a récemment conservé son titre WBO des poids super-coqs,  après avoir battu sévèrement le boxeur mexicain Jorge Arce (61-7-2) par K.-O à la troisième reprise.

Surnommé « Flash Filipino », Donaire a clairement contrôlé ce combat face à un Jorge Arce plus que l’ombre de lui-même. Donaire réussi a envoyé Arce au tapis, grâce à un puissant crochet au menton. Avec cette victoire, le boxeur philippin remporte sa 30éme victoires consécutive, depuis sa seule défaite en mars 2001.

Le boxeur philippin s’est dit heureux de pouvoir « venger » la défaite par K.-O de son compatriote Manny Pacquiao (54-5-2) en battant le concitoyen de Juan Manuel Marquez (55-6-1).

7

Danny Garcia KO4 Erik Morales

En octobre dernier,  l’américain invaincu Danny Garcia a conservé ses titres WBC et WBA des poids super-légers en battant par K.-O. au quatrième round le vétéran mexicain Erik Morales.

Garcia remporta sa revanche contre Morales plus facilement que laa première rencontre qui s’était fini par une victoire aux points. Après deux premiers rounds d’observation, Garcia travailla au corps. Ce dernier mit fin au combat en envoyant un méchant crochet du gauche à la pointe du menton de Morales.

6

Shinsuke Yamanaka KO7 Tomas Rojas

Au mois de novembre, lors d’un gala de boxe à Sendai au Japon, le boxeur japonais Shinsuke Yamanaka a effectué une excellente défense de son titre WBC des poids coqs en stoppant le boxeur mexicain Tomas Rojas à la 7éme reprise par un crochet électrisant.

Âge de 30 ans, Yamanaka réussit à remporter la deuxième défense d’un titre conquis il y a un an, contre le boxeur mexicain Christian Esquivel. Le boxeur japonais accumule maintenant 17 victoires à son palmarès, dont 13 victoires par arrêt de l’arbitre.

5

Mikkel Kessler KO4 Allan Green

Au mois de mai, le boxeur danois Mikkel Kessler a fait une excellente entrée chez les mi-lourds en pulvérisant le boxeur américain Allan Green (31-4-0) par K.-O à la 4éme reprise, grâce à un crochet du gauche. Les deux boxeurs s’affrontaient pour le titre vacant WBC « Silver » des poids mi-lourds.

4

Shane Cameron KO4 Monte Barrett

Au mois de juillet,  le boxeur néo-zélandais Shane Cameron réussi une très belle prestation en assommant le boxeur américain Monte Barrett à la 4éme reprise. Cette victoire dévastatrice permit au boxeur néo-zélandais d’obtenir les titres WBO Asie-Pacifique et WBO Orientale des poids lourds appartenant à Monte Barrett.

3

Terence Crawford KO5 Andre Gorges

Au mois d’avril, le boxeur américain Terence Crawford réussit à mettre fin à son combat contre le boxeur canadien Andre Gorges en le projetant au tapis à la 5éme reprise. Après avoir longuement cadré son adversaire,  Crawford assène un violent crochet du droit à tête de Gorges qui le cloua au sol. Cette victoire permit au jeune invaincu d’agrandir son palmarès d’une 15éme victoire.

2

Lucas German Priori KO3 Pehuen Roberto Correa

Au début de l’année 2012, le boxeur argentin Lucas German Priori effectué son premier combat chez les professionnels contre son compatriote Pehuen Roberto Correa. Le combat se termina par un sévère K.-O au 3émé round. Depuis cette victoire, le boxeur argentin qui est âgé de 26 ans accumule 7 combats,  dont 6 victoires.

1

Manny Pacquiao KO6 Juan Manuel Marquez

Au début du mois de décembre, le boxeur mexicain Juan Manuel Marquez (55-6-1) a créé la grande surprise de l’année en battant le boxeur philippin Manny Pacquiao (54-5-2) par un foudroyant K.-O à la 6éme reprise. Le boxeur philippin devient sans conteste le titulaire du knock-out de l’année 2012, car ce K.-O clôt une grande rivalité entre les deux boxeurs qui n’avaient pas su se départager, après trois combats.

Top 8 Des Knock-Out Les Plus Chaud de L’Histoire de La Boxe [VIDEO]

480043_526169640729635_105691732_n

L’année 2013 pointe le bout de son nez et commence le bilan de cette année qui a rempli en partie les attentes des fans de boxe. Au début du mois de décembre, le boxeur mexicain Juan Manuel Marquez (55-6-1) a créé la grande surprise de l’année en battant le boxeur philippin Manny Pacquiao (54-5-2) par un foudroyant K.-O à la 6éme reprise.

Le boxeur philippin devient sans conteste le titulaire du knock-out de l’année 2012, car ce K.-O clôt une grande rivalité entre les deux boxeurs qui n’avaient pas su se départager, après trois combats. Mais avant de faire le tour des Knock-out qui ont bercé l’année 2012, je souhaiterais vous montrer quelques K.-O qui ont marqué l’histoire de la boxe anglaise.

Julian Jackson KO4 face à Herol Graham (Novembre 1990)

Lors de ce combat, le boxeur américain Julian Jackson affrontait le boxeur britannique Herol Graham pour le titre vacant de champion WBC des poids moyens. Jackson sortait d’un règne de champion du monde dans la catégorie des poids super mi-moyens.

Au 4éme round, le boxeur américain était dominé aux points et semblait avoir du mal à toucher son adversaire qui fut très mobile. Après un temps de flottement, Jackson parvint à stopper Graham par un crochet du droit dévastateur.

Antonio Tarver KO2 Roy Jones Jr. (Mai 2004)

Voici la première défaite avant la limite de l’ancien roi de la boxe, le vétéran américain Roy Jones Jr. À l’époque, Jones Junior affrontait son compatriote Antonio Tarver pour une unification de six titres (rien que ça), dont deux titres majeurs de champion du monde dans la catégorie des poids mi-lourds.

Habitué à être plus rapide que ses adversaires, Roy Jones peut-être trop confiant se fit happer au 2éme round par un crochet de Tarver qui l’envoya directement au tapis. Malgré ses efforts pour se relever, Jones Jr ne fut plus capable de marcher correctement et se fit arrêter par l’arbitre.

hearns-jpg_085303

Thomas Hearns KO2 Roberto Duran (Juin 1984)

Lors de ce combat, le boxeur américain Thomas Hearns montra sa puissance en envoyant le robuste panaméen Roberto Duran deux fois au tapis à la première reprise. Le boxeur américain termina le combat avec une accélération qui étouffa le boxeur panaméen et une droite qui le foudroya.

Marvin Hagler KO3 Thomas Hearns (Avril 1985)

Ce combat est considéré par beaucoup comme l’un des plus beau combat de boxe des années 80,  voire de l’histoire. Ce combat a eu lieu 9 mois, après la victoire de Thomas Hearns face à Roberto Duran. Cette fois-ci, Hearns faisait face au gaucher américain Marvin Hagler. Malgré un début de combat  tendu, Hagler pressa Hearns pour casser la distance et obligeant Hearns à reculer constamment pour éviter les coups.

La tactique oppressive d’Hagler paya au 3éme round,  quand il toucha Hearns qui montra un signe de faiblesse dans un sourire. Voyant Hearns courir pour éviter le drame, Hagler chargea son adversaire dans les cordes,  afin de lui assener le coup de grâce dans une violente droite qui assomma immédiatement « The Hitman ». Ce combat permit à Marvin Hagler d’unifier les titres de champion WBA, WBC et IBF des poids moyens.

Manny Pacquiao KO2 Ricky Hatton (Mai 2009)

Au début du mois de décembre,  le boxeur philippin subit la plus sévère défaite de sa carrière face à sa bête noire,  le boxeur mexicain Juan Manuel Marquez. Mais en mai 2009,  Pacquiao avait marqué la planète boxe,  après avoir cogné le boxeur britannique Ricky Hatton jusqu’à le figer au 2éme round. Ce combat fut l’un des derniers combats marquants du boxeur philippin.

Sergio Martinez KO2 Paul Williams (Novembre 2010)

Comme le 4éme affrontement entre Marquez et Pacquiao, en novembre 2010, le boxeur argentin Sergio Martinez se vengea d’une défaite controversée en projetant géant américain Paul Williams vers le sol. Williams fut touché par un sévère crochet du gauche qui l’endormit instantanément. Ce combat révéla Martinez au rang de superstar.

don-mont-action-shot2

Nonito Donaire KO2 Fernando Montiel  (Février 2011)

Le boxeur philippin Nonito Donaire fut intraitable devant son adversaire,  le boxeur mexicain Fernando Montiel. Ce combat devait être serré,  mais Donaire cogna Montiel à la deuxième reprise,  grâce à un puissant crochet du gauche qui le paralysa.

Donovan Ruddock KO4 Michael Dokes (Avril 1990)

Le boxeur canadien d’origine jamaïcaine Donovan Ruddock a démontré la puissance de ses coups, lors d’un combat mémorable contre le boxeur américain Michael Dokes. Ruddock arrêta Dokes par une violente combinaison de coups qui s’arrêta par un puissant crochet du gauche.

Les Knock-out Qui Ont Marqué L’Année 2012 [VIDEO]

La fin d’année sonne toujours avec le récapitulatif des meilleurs knock-out qui ont marqué les esprits des fans de boxe anglaise.

Pour les inculte, le knockout soit KO, de l’anglais to knock out, « faire sortir en frappant » est le terme signifiant la mise hors de combat d’un boxeur suite à un coup porté par son adversaire et lui faisant perdre temporairement ses capacités (la personne est dite « sonnée »). Cela peut être une perte de conscience temporaire, mais peut simplement découler de la douleur et de la fatigue.

Et vous ! Quel K.-O a marqué la planète boxe cette année ?

Les Rounds Qui Ont Marqués L’Année 2011 [VIDEO]

Le blog TSB vous présente une grande compilation des meilleurs rounds de l’année, des rounds qui ont fait « kiffer » le public. Même si l’année 2011 a sortie des combats frustrant comme Manny Pacquiao vs Shane Mosley, Victor Ortiz vs Floyd Mayweather et bien d’autres, cette année a pondu de magnifiques confrontations.

Ces rounds ont tout ce qu’il faut de la grande combativité, de la surprise et du touché de tapis . Alors que le premier round entre James Kirkland et Alfredo Angulo (Round 1) pourrait être considéré comme le round de l’année, ce dernier semble frais dans nos esprits.

Le neuvième round du premier opus entre Pawel Wolak et Delvin Rodriguez (I, Round 9) avait laissé des traces dans certaine retine. Malgré un gros hématome à l’oeil, le polonais résidant aux États-Unis, avait montré sa détermination pour gagner ce combat.

Le huitième round entre Akira Yaegashi et Pornsawan Porpramook (Round 8 ) est très intéressant dans le jeu de … « Qui ira au tapis ?».

Le sixième round entre Andre Berto et Victor Ortiz – (Round 6), le premier round entre Hernan Marquez et Luis Concepcion – (Round 1) et le troisiéme round entre Ryol Li Lee et Akifumi Shimoda – (Round 3) sont de la même trempe. À noter que l’intégralité du combat entre Ortiz vs Berto est aussi nominée pour le titre du meilleur combat de l’année.

2x Coup de Coeur

Personnellement le deuxième round entre Edgar Lopez et Felix Rivera – (Round 2) et le onzième round entre Antonio DeMarco et Jorge Linares – (Round 11) sont nos coup de coeur de cette année. Le  deuxiéme round de Lopez vs Rivera est très brutal, après avoir gouté au tapis, l’invaincu Edgar Lopez (2-0-0) qui n’a que deux combats à son actif, réussit a rendre la monnaie de la pièce à Felix Rivera en le mettant K.-O avant la fin du round.

Le combat entre DeMarco et Linares est une surprise, en effet le mexicain DeMarco réussit à terrasser l’ancien champion du monde des poids WBA des poids plumes en l’arrêtant à la 11éme round. Malgré sa défaite, Jorge Linares ne démérite pas sur cette défaite, ce dernier eu un grand mal à gerer ce combat avec un coupure au nez et à l’arcade.

Les 10 Meilleurs Techniques De Manny Pacquiao [VIDEO]

Le philippin Manny Pacquiao est considéré comme le n°1 des boxeurs toute catégorie confondue. Pacquiao est doté d’une extraordinaire capacité à donner des coups, conciliant la vitesse et la force de frappe. En novembre dernier, après sa victoire aux points contre le mexicain Antonio Margarito, Pacquiao est devenu le premier boxeur à devenir champion du monde dans huit catégories (des poids mouches aux poids super-moyens).

À première vue, « Pac-man » peut donner l’impression d’être un « nain » bagarreur, mais ce boxeur a beaucoup de tours sous sa manche. Cette vidéo en donne la preuve avec 10 de ses meilleures techniques de boxe face à Margarito.

La bande son est de Bambu « Slow Down » et de

 DJ B Mello/ Eighty4Fly  « Like Planes ».

Les 10 Meilleurs Techniques De Floyd Mayweather Jr [VIDEO]

L’invaincu américain Floyd Mayweather Jr fait partie des meilleurs boxeurs du monde. L’américain use de beaucoup d’astuces offensives et défensives dans ses combats. Toutes ses techniques s’appuient sur une excellente vision de jeu, une superbe vitesse de bras et précision brutale. Malgré cela on peut s’apercevoir que Mayweather applique beaucoup ses coups sur l’effet de surprise.

Le 17 septembre prochain, nous serons l’occasion de voir cela, en effet, Floyd Mayweather Jr sera challengeur pour le titre de champion WBC des poids mi-moyens qui appartient au jeune Victor Ortiz de 10 ans son cadet. Voici un résumé des 10 astuces de Mayweather Jr lors de sa rencontre en mai dernier, contre Shane Mosley :

Le son est Invincible de Capone & Noreaga