N’Dam donne une correction à Stevens [VIDEO]

stevens-ndam (1)

Le franco-camerounais Hassan N’Dam avait annoncé qu’il donnerait une leçon de boxe au cogneur américain Curtis Stevens. Et bien, ce matin, lors d’un gala de boxe au Barker Hangar de Santa Monica (Californie, États-Unis), N’Dam a tenu sa promesse en surclassant magistralement Stevens aux points sur une décision unanime des trois juges. Le score fut à 119-108, 116-111 et 116-111.

Le combat avait mal commencé pour Hassan N’Dam (31 victoires, dont 18 victoires KO et 1 défaite) qui fut troublé au commencement de cette opposition contre Curtis Stevens (27 victoires, dont 20 victoires par KO et 5 défaites). Le boxeur franco-camerounais a même avoué après le combat avoir été destabilisé par un coup de Stevens à la première entame du duel.

Cependant, la donne changea totalement de camps à la fin de ce round d’observation. N’Dam fit une belle démonstration de sa technique de boxe, tenant Stevens à distance avec son jab. N’Dam se déplaça constamment pour éviter d’être coincé dans les cordes ou dans les coins du ring. Curtis Stevens ne trouva aucune solution pour mettre en place son style offensif. Le cogneur américain n’arriva pas à cadrer N’Dam pour le frapper durement sur ses appuis.

Surnommé « El Fenomeno », Hassan N’Dam a montré une grande détermination au combat, faisant parfois face à Curtis Stevens lors de lourds échanges. N’Dam s’est même permis le luxe d’envoyer Stevens au tapis à la 8éme reprise. Ancien champion du monde WBO des poids moyens, Hassan N’Dam a dominé tous les rounds jusqu’au 12éme et dernier rounds, ne laissant aucune chance à Curtis Stevens d’espérer avoir une chance de « cocu ».

Un championnat du monde à la clé 

Cette victoire sans conteste permet à Hassan N’Dam d’obtenir une chance de combattre prochainement pour le titre de champion du monde IBF des poids moyens. N’Dam affrontera maintenant le gagnant du duel entre le vétéran australien Sam Soliman (44 victoires, dont 18 par KO et 11 défaites), détenteur du titre IBF des poids moyens et l’ex-star américaine de la même catégorie de poids, le boxeur américain Jermain Taylor (32 victoires, dont 20 par KO, 4 défaites et 1 match nul). Malgré les annonces d’emprisonnement pour Taylor,  le combat aurait de fortes chances d’avoir lieu le 8 octobre.

Booba était de la partie 

Sponsorisé par la marque de vêtement Unkut appartenant au rappeur français Booba, Hassan N’Dam a fait son entré avec le « Padre du Rap Game »  sur un titre de ce dernier s’appelant « 3G ». Je risque de créer une guerre pro-Rohff vs pro-Booba sur le blog Tout Sur La Boxe, mais cette collaboration est très intéressante, car elle permettra certainement d’élargir l’engouement autour du boxeur franco-camerounais.

N’Dam vs Stevens: Résultat de la pesée [VIDEO]

19786_image19092014e

La pesée officielle de la finale mondiale pour le titre de champion du monde IBF des poids moyens entre le boxeur franco-camerounais Hassan N’Dam N’Jikam et le cogneur américain Curtis Stevens a eu lieu ce matin à Santa Monica (États-Unis).

Les deux boxeurs ont réussi à atteindre la limite de la catégorie des poids moyens. Hassan N’Dam (30 victoires, dont 18 victoires KO et 1 défaite) a bloqué la balance à 71,758 kilos. De son côté, Curtis Stevens (27 victoires, dont 20 victoires par KO et 4 défaites) a enregistré un poids à 72,030 kilos.

Ce combat sera une véritable opposition de style. Curtis Stevens est connu pour avoir une technique offensive et une redoutable puissance de frappe. À l’opposé, Hassan N’Dam possède style virevoltant basé sur l’esquive et sur la contre-attaque. De plus, l’ex-champion du monde WBO des poids moyens possède un excellent coup d’œil. Les deux combattants auront donc des armes complètement différentes pour ce duel.

Il est bon de savoir que le combat N’Dam vs Stevens sera retransmis ce jeudi en direct à 6 h du matin et rediffusé à 20 h 50 par la chaîne de la TNT L’Équipe 21.

N’Dam: «Je compte donner une leçon de boxe à Stevens.»

10686709_10204532937425102_7620641638954230114_n
Hassan N’Dam et son entraîneur Mouss Ouicher (Photo: King Sports World)

Ancien champion du monde des poids moyens, le boxeur franco-camerounais Hassan N’Dam N’Jikam affrontera le cogneur new-yorkais Curtis Stevens le 1er octobre lors d’un gala de boxe à Santa Monica (États-Unis).

Grâce à ce combat, Hassan N’Dam (30 victoires, dont 18 victoires KO et 1 défaite) s’approche d’une nouvelle chance mondiale, deux ans après son détrônement face à l’invaincu américain Peter Quillin. Ce combat face à Curtis Stevens (27 victoires, dont 20 victoires par KO et 4 défaites) sera une finale mondiale pour le titre IBF des poids moyens.

Le gagnant de ce combat aura l’opportunité de combattre le vétéran australien Sam Soliman  (44 victoires, dont 18 par KO et 11 défaites) qui est l’actuel détenteur du titre IBF des poids moyens. Cependant, la ceinture rouge et or pourrait changer de propriétaire, car Soliman devrait défendre sa ceinture mondiale contre l’ex-super star de la catégorie, le boxeur américain Jermain Taylor (32 victoires, dont 20 par KO, 4 défaites et 1 match nul). Le combat devrait avoir lieu le 8 octobre à Biloxi, dans l’état du Mississippi (États-Unis).

Cette opposition entre N’Dam et Stevens s’annonce l’électrique, car les deux combattants affichent des styles de boxe totalement opposés. Les deux boxeurs n’auront pas les mêmes armes pour ce combat. Le boxeur tricolore Hassan N’Dam aura la vitesse d’exécution et le coup d’œil de son côté. N’Dam est connu pour être un « out-boxer »,  c’est-à-dire,  un boxeur aimant combattre à distance. Curtis Stevens qui est quant à lui un « in-boxer ». À l’opposé du boxeur tricolore, Stevens cherchera la confrontation pur et dur, afin de mettre rapidement un terme au duel. Stevens est connu pour avoir une puissance de frappe considérable.

« Je n’ai peur de personnes, sauf de moi-même »

 Ce genre d’opposition peut se comparer à une corrida. Stevens aura le rôle du taureau. Étant plus petit que N’Dam,  il devra charger son adversaire et le coincer au bord du ring pour pouvoir le frapper à pleine puissance ancré sur ses appuis. De son côté,  Hassan N’Dam devra esquiver rapidement les attaques de son rival, le contre-attaquer pour le destabiliser, tout en le gardant à distance avec ses longs bras.

Surnommé « El Fenomeno », Hassan N’Dam m’a permis de lui poser quelques questions pour le blog Tout Sur La Boxe. Il m’a annoncé que la puissance de Curtis Stevens ne l’effrayait pas. Le boxeur franco-camerounais pense avoir des avantages comme sa taille, plus imposante que son adversaire (10 cm d’écart) et sa vitesse.

« Stevens est reconnu comme étant un gros frappeur. Tout le monde peut frapper, mais face à qui ? » – a déclaré N’Dam qui achève sa préparation au « The Rock Boxing Gym », à Carson (Californie). « Je ne conteste pas sa puissance. Il y a gagné une grande partie de ses victoires avant la limite, mais à chaque fois qu’il a rencontré un adversaire à peu près de haut niveau,  il s’est fait balader. Je n’ai peur de personnes,  sauf de moi-même et mon seul ennemi dans ce combat sera moi. Je compte donner une leçon de boxe à Stevens.»

« J’ai tout à mon avantage. Je suis plus grand et plus athlétique que Stevens. Je suis plus rapide et j’ai un bras avant plus long que lui. Il sera donc maintenu à distance dans tout les casque ce soit par mes jambes ou par mes bras. Donc,  je ne lui permettrai pas de se coller à moi. » 

En octobre 2012, tout fraîchement couronné de son titre de champion du monde WBO des poids moyens, Hassan N’Dam effectuait la première défense de cette ceinture mondiale contre l’invaincu américain Peter Quillin. Le boxeur tricolore effectuait une opposition similaire à celle contre Curtis Stevens. Il fut envoyé au tapis à six reprises et malgré une grande ténacité, il perdit son titre mondial.

N’Dam avait agréablement surpris les fans de boxe. Alors qu’il fut « knocké » à six reprises, le franco-camerounais a continué le combat avec la même détermination. À ce sujet, « El Fenomeno » indique, « Malgré tous les knock-down que j’ai pris, je me suis dis que le combat n’était pas fini tant que le gong final n’avait pas retenti. Je pensais pouvoir encore retourner la situation en ma faveur. La preuve, j’ai remporté tous les rounds où je ne prenais pas de knock-down. » 

« Je ne referai plus les mêmes erreurs que lors de mon combat contre Peter Quillin. Je ne referai plus de combat de cette trempe, si je ne me sens pas prêt à 100% avant de combattre, quitte à perdre une ceinture mondiale. Je pense avant tout à ma santé et à l’avenir de mes enfants avant mon avenir sportif. » 

Après cette défaite contre Quillin, le boxeur tricolore a voulu prendre sa revanche, mais cela fut impossible. D’ailleurs, l’invaincu américain a récemment abandonné son titre WBO pour éviter un duel contre l’invaincu russe Matt Korobov et ça malgré une bourse astronomique de plus de 1,4 million de dollars.

« Kid Chocolate n’est pas un vrai champion. » – a indiqué N’Dam. « Il a toujours évité les boxeurs qui lui faisaient peur. Il évite un combat contre Korobov. Il m’a évité pour ma revanche. Comment peut-il prétendre vouloir rencontrer les meilleurs mondiaux s’il choisit à chaque fois ses adversaires. Jay-Z lui a proposé une bourse incroyable pour la défense de sa ceinture. Pour une telle somme, je serais parti affronter Wladimir Klitschko. Il faut juste imager qu’à l’époque, j’ai accepté de défendre ma ceinture WBO contre lui sans préparation et dans des conditions déplorables. Je me considère comme un boxeur dans la lignée des grands poids moyens au monde. »

Golovkin en ligne de mire 

« Mes projets si je parviens à remporter le titre IBF et de le défendre à 2 ou 3 reprises pour ensuite prendre Golovkin, espérant que d’ici là il m’accordera cette chance. Car, je pense et je soupçonne qu’il le sait au fond de lui que je suis le seul poids moyen qui ait le pouvoir de l’inquiéter dans sa boxe. » – Hassan N’Dam indique donc que l’actuel « roi » de la catégorie des poids moyens, l’invaincu kazakh Gennady Golovkin (30 victoires, dont 27 victoires par KO) est dans sa ligne de mire.

Surnommé « GGG », Gennady Golovkin est considéré comme étant le combattant le plus puissant de la catégorie. L’invaincu kazakh a remporté 90% de ses confrontations par arrêt de l’arbitre. Il a monté considérablement sa notoriété aux États-Unis, grâce à sa longue série de victoires par arrêt de l’arbitre et parfois très sanglantes comme celle face au boxeur américain Gabriel Rosado en janvier 2013.

Cela fait bien longtemps que Hassan N’Dam souhaite se confronter à Gennady Golovkin.  Le boxeur franco-camerounais aurait pu l’affronter alors qu’il était champion provisoire de la WBA,  mais malheureusement aucune négociation n’a été concluante.

Ce combat face à Curtis Stevens sera donc un bon moyen de voir les capacités d’Hassan N’ Dam qui affrontera un boxeur ayant les mêmes attitudes de cogneur que Golovkin. De plus, Stevens a perdu par arrêt de l’arbitre contre « GGG » en novembre 2013. Une belle victoire face à Stevens permettra à N’Dam de monter en notoriété dans le pays de la boxe et d’envoyer un clin d’œil au monarque kazakh.

Hassan N’Dam s’entraîne pour Curtis Stevens [VIDEO]

ndam-3

Ex-champion du monde des poids moyens, le boxeur franco-camerounais Hassan N’Dam fera une finale éliminatoire pour le titre IBF de la catégorie. Pour ce duel qui aura lieu finalement le 1er octobre à Santa Monica (États-Unis), N’Dam fera face au cogneur américain Curtis Stevens.

Promu maintenant par l’écurie King Sports World, Hassan N’Dam (30 victoires, dont 18 victoires KO et 1 défaite) s’entraîne actuellement à Los Angeles au lac de Big Bear prés de la chaîne montagneuse de San Bernardino avec son entraîneur de toujours Mouss Ouicher.

Ce combat face à Curtis Stevens (27 victoires, dont 20 victoires par KO et 4 défaites) sera un excellent défi pour Hassan N’Dam. Si, Hassan N’Dam parvient à gagner son opposition contre Curtis Stevens, il obtiendra une chance de se battre contre le champion du monde IBF des poids moyens qui est le vétéran australien Sam Soliman (44 victoires, dont 18 par KO et 11 défaites).

Sam Soliman devait normalement défendre sa ceinture mondiale contre le boxeur américain Jermain Taylor (32 victoires, dont 20 par KO, 4 défaites et 1 match nul), mais le vétéran américain a récemment été incarcéré pour avoir braqué un membre de sa famille. Selon le site Boxrec.com, le combat serait toujours d’actualité et devrait avoir lieu le 8 octobre à Biloxi dans l’état du Mississippi (États-Unis).

Pour ce combat, le boxeur franco-camerounais devrait toucher une belle bourse de plus de 30 000 euros. Cependant, elle n’égalera pas sa bourse pour la première défense de son titre mondial contre Peter Quillin qui lui valut une bourse astronomique pour un boxeur tricolore d’environ 400 000 euros. Espérons que N’Dam réussisse à battre Curtis Stevens pour espérer une nouvelle chance mondiale.

ndam-1

ndam

ndam-2

Hassan N’Dam arrivera-t-il à résister aux coups de Curtis Stevens ?

 Hassan N'Dam lors de son duel contre Peter Quillin
Hassan N’Dam lors de son duel contre Peter Quillin

Ex-champion du monde WBO des poids moyens, le boxeur franco-camerounais Hassan N’Dam effectuera une belle opposition de style aux États-Unis. Le 1er octobre prochain à Santa Monica en Californie, le technicien Hassan N’Dam croisera les gants avec le cogneur américain Curtis Stevens pour une finale éliminatoire IBF.

Le boxeur franco-camerounais Hassan N’Dam a démarré sa préparation pour son combat contre Curtis Stevens dans les Hautes-Alpes, plus précisément dans de la région de Briançon. N’Dam entame une pré-préparation avant départ pour Los Angeles où il s’entrainera six semaines dans la salle de boxe du célèbre entraîneur américain Freddie Roach.

Surnommé « El Fenomeno », Hassan N’Dam aurait pour objectif de devenir champion du monde en 2015. L’ancien champion du monde WBO des poids moyens souhaite maintenant démarrer sur les chapeaux de roues afin d’effacer ses 14 mois d’inactivité dû à des problème avec son ancien promoteur Sébastian Acariès.

Pour ce combat, N’Dam affrontera un gros client au nom de Curtis Stevens. Âgé de 29 ans, Curtis Stevens est connu pour avoir l’une des plus grosses puissances de frappe de la catégorie des poids moyens.

En octobre 2013, Stevens fit le plus grand combat de sa carrière contre l’invaincu kazakh Gennady Golovkin qui défendait sa ceinture de champion du monde WBA des poids moyens. Ce combat de colosse se termina par une victoire de « GGG » après l’abandon de Curtis Stevens au 8éme round.

Après ce combat, Curtis Stevens a accumulé deux victoires consécutives avant la limite contre le vétéran polonais Patrick Majewski et l’invaincu bahamien Tureano Johnson. Avec cette série de victoires, le cogneur américain aborde la bataille avec une confiance qui peut jouer dans la psychologie du jeu. Curtis Stevens espère lui aussi effectuer son deuxième championnat du monde et il ne reste plus que Hassan N’Dam pour le freiner.

Curtis Stevens fait-il peur ?

Félix Sturm, Martin Murray et David Lemieux auraient refusé cette finale éliminatoire IBF contre Curtis Stevens. Sturm aurait annoncé une blessure à l’épaule. Murray et Lemieux n’ont pas indiqué les raisons de leurs refus. Grâce à ces désistements, Hassan N’Dam aura une chance d’envisager un un combat pour un titre mondial.

L’actuel champion du monde IBF des poids moyens est le vétéran australien Sam Soliman. Âgé de 40 ans, Sam Soliman  est devenu le propriétaire de la ceinture rouge et or, après avoir battu aux points Felix Sturm en mai dernier. Sur le papier, le prochain combat d’Hassan N’Dam s’annonce plus difficile qu’un championnat du monde contre Soliman qui devrait effectuer une première défense contre l’ancienne star des rings Jermain Taylor.

Pour ce combat, Hassan N’Dam devra faire attention aux puissants coups de poings de Curtis Stevens. Le boxeur franco-camerounais est connu pour ne pas avoir une grande capacité à encaisser les coups. Cependant, N’Dam a de son côté une incroyable technique et une grande mobilité sur le ring qui pourrait lui permettre de briller tel un torero face au taureau.

Lors de la première défense de son titre WBO contre le boxeur américain Peter Quillin, Hassan N’Dam goûta au tapis à six reprises (vidéo ci-dessous). Malgré cela, il continua à combattre vaillamment Peter Quillin pour garder son titre. Ces knock-down n’aidèrent pas Hassan N’Dam à remporter ce combat en terre hostile. Pourtant, le boxeur franco-camerounais menait techniquement le combat. Hassan N’Dam a-t-il appris de ce combat ? Arrivera-t-il à esquiver les coups dur de Curtis Stevens sans s’attirer les foudres du public et des juges avec une boxe trop fuyarde ?

Hassan N’Dam a eu un autre combat significatif contre le boxeur panaméen Giovanni Lorenzo en avril 2011. À l’époque, Hassan N’Dam effectuait la première défense de sa ceinture de champion du monde provisoire WBA de la catégorie. Gagnant de cette première défense aux points, Hassan N’Dam eu une grosse frayeur, après avoir pris une droite de la part de Giovanni Lorenzo au 5éme round. Le franco-camerounais fut envoyé au tapis, mais se releva extrêmement étourdi par la droite de Lorenzo (vidéo ci-dessous). Ce 5éme round fut une véritable épreuve pour N’Dam, mais il l’a remporta en restant debout jusqu’au gong.  Chose incroyable, « El Fenomeno » fut hué par le public qui le trouva trop fuyant face au boxeur panaméen. Comme on dit: « Nul n’est prophète en son pays. »

Le 1er octobre prochain, Hassan N’Dam aura forte à faire, mais tout porte à croire que ce dernier sera prêt pour ce défi. N’Dam est actuellement promu par l’écurie King Sports World. Cette collaboration lui a permis d’effectuer trois combats en l’espace de cinq mois, une excellente chose pour se remettre sur pied après ses 14 mois d’inactivité.

N’Dam vs Stevens le 20 septembre à Santa Monica

Hassan N'Dam fera une excellente opposition contre Curtis Stevens
Hassan N’Dam fera une excellente opposition contre Curtis Stevens

C’est maintenant officiel, le boxeur franco-camerounais Hassan N’Dam N’Jikam affrontera le cogneur américain Curtis Stevens pour une finale éliminatoire IBF, afin de devenir le challenger obligatoire de la ceinture mondiale rouge et or des poids moyens. Les deux combattants croiseront les gants le 20 septembre prochain, lors d’une réunion de boxe à Santa Monica (États-Unis).

Hassan N’Dam N’Jikam (30 victoires, dont 18 victoires KO et 1 défaite) et Curtis Stevens (27 victoires, dont 20 victoires par KO et 4 défaites) avait jusqu’au 14 juillet pour s’entendre sur l’organisation de cette finale mondiale. C’est maintenant fait, l’écurie King Sport qui gère la carrière du boxeur franco-camerounais est parvenue à gagner les enchères pour ce duel.

Hassan N’Dam s’est donc empressé d’officialiser son combat via son compte Facebook (image ci-dessous).

ndam

Le vainqueur de cette finale éliminatoire aura l’honneur d’affronter le vétéran australien Sam Soliman (44 victoires, dont 18 victoires par KO et 11 défaites) qui est l’actuel champion du monde IBF des poids moyens.

Une finale éliminatoire plus difficile que le championnat ?

Le boxeur franco-camerounais Hassan N’Dam aura donc un pied vers son deuxième championnat du monde. Il est intéressant de voir que ce combat face à Curtis Stevens sera certainement plus difficile que le possible duel contre l’actuel champion IBF de la catégorie.

Le boxeur américain Curtis Stevens s’est remis de sa défaite par arrêt de l’arbitre contre l’invaincu kazakh Gennady Golovkin qui défendait sa ceinture WBA des poids moyens au mois de novembre dernier. Depuis cette défaite, le boxeur américain a enregistré deux victoires consécutives par arrêt de l’arbitre face à des opposants intéressants.