Le sucre complet, un sucre complètement sain

Sucre_complet

Le sucre complet, un sucre vivant 

Si certains grincent des dents en entendant le mot sucre, sachez qu’il existe plusieurs types de sucres et que certains sont très bénéfiques pour notre santé. Oui, vous avez bien entendu ! Ce sucre s’appelle le sucre « complet » ou « intégral » qui contient de multiples oligo-éléments. Ce sucre protègerait aussi des caries. Lire plus de Le sucre complet, un sucre complètement sain

Comment Envoyer Un Jab ? [VIDEO]

rikaans

 

Qu’est-ce qu’un jab ?

Le jab est concrètement un direct du bras avant généralement non appuyé et rapide, contrairement au direct du bras arrière qui sert à casser son adversaire. Le jab peut-être utilisé à l’attaque et en défense. Le jab est le coup de poing le moins impressionnant dans la palette du boxeur, mais le jab peut aider dans beaucoup de situation. Le jab peut-être considéré comme le trident du boxeur. Le jab sert à frapper son adversaire, à l’éloigner, à le distraire pour envoyer sa droite ou autres coups puissants et à créer des ouvertures dans sa garde.

« Le jab est l’arme indispensable aux boxeurs ! »

Lire plus de Comment Envoyer Un Jab ? [VIDEO]

Mouss Ouicher: « Nous allons reconquérir le titre. »

Mouss Ouicher qui est l’entraîneur du boxeur français Hassan N’dam (27-1-0) s’est expliqué sur la défaite de son poulain contre l’américain Peter Quillin (28-0-0) sur le site de la Fédération Française de boxe.

Malgré son courage, N’Dam perdit récemment son titre de champion WBO des poids moyens face au cogneur américain « Kid Chocolate ». Le français tomba six fois durant ce combat, mais réussit à montrer ses capacités en terminant le combat, grâce à une grande détermination et un cœur de guerrier.

« Qui s’explique, s’excuse, et qui s’excuse s’accuse. »

L’entraineur d’Hassan N’Dam déclare que son boxeur n’a eu que deux mois avant la date prévue pour se préparer et que cela aurait joué en grande partie sur les causes de sa défaite. « Je voudrais d’abord dire que ce combat nous a été proposé seulement deux mois avant la date prévue. Ce qui est notoirement insuffisant pour un championnat de ce niveau. On avait d’abord dit à Hassan qu’il défendrait sa ceinture face à un boxeur classé dans les quinze meilleurs mondiaux. Il s’était donc quelque peu relâché. Et mi-août, nous avons appris que la WBO nous imposait d’affronter Peter Quillin sous peine de perdre le titre sur tapis vert si nous refusions. » – déclare Ouicher.

L’entraineur du boxeur français ajoute aussi qu’ils n’ont pas eu les sparring souhaités pour une préparation digne pour cette première défense de titre. Ce dernier affirme, « Lorsque nous sommes arrivés aux États-Unis, on nous avait annoncé des sparring-partners bien définis qui ne sont jamais venus. Pourtant, je n’ai cessé de demander de véritables poids moyens qui soient capables de donner la réplique à Hassan et de le mettre en condition. Or, on a eu des gars de 1,90 mètre et de plus de 80 kilos qui travaillaient en force et non pas en misant sur la vitesse. Si bien que le jour J, Hassan était à côté de la plaque. En plus, il a eu une rage de dents qui l’a obligé à être sous antibiotiques pendant quinze jours.

« Nous avons fourni toutes les ordonnances à la WBO mais on a continué à nous dire qu’il fallait quand même faire ce combat sous peine de perdre notre ceinture. Et nous ne pouvions pas dire aux gens que nous n’étions pas prêts. Nous étions obligés de faire comme si tout allait bien. Dans ces conditions et avec tous ces problèmes, Hassan a vraiment fait preuve d’un mental hors du commun. Il a fait tout ce qu’il pouvait pour essayer d’assurer l’essentiel. Il faut également savoir que Quillin a disputé cinq combats en quatorze mois contre seulement un en dix-sept mois pour Hassan. » – ajoute-t-il.

N’Dam ira vers un titre mondial

Mouss Ouicher souhaite que son poulain s’offre une nouvelle chance mondiale. L’entraineur de boxe a écarté la possibilité de combattre pour une ceinture de champion d’Europe. Cette voie pourrait l’amener vers son compatriote Julien Marie-Sainte (34-2-0) ou contre Maxim Bursak (24-1-1) pour une revanche.

L’entraineur semble avoir une certaine emprise sur N’Dam et déclare que ce dernier ne s’exportera pas dans un autre pays, il termine en révélant « qu’Hassan va plus probablement disputer une demi-finale mondiale puis repartir à l’assaut d’un titre planétaire dans la fédération qui nous offrira la meilleure opportunité. Nous allons reconquérir le titre. Je ne pense pas que l’on fera un championnat d’Europe, car ce serait une perte de temps. »

« Même si nous décidions de signer avec un autre promoteur, nous resterions en France. Nous avons reçu beaucoup de propositions, notamment de la part des Canadiens et des Américains. Il va falloir mettre les choses au clair, car nous voulons que ce qui s’est passé ne se reproduise plus jamais. » – termine-t-il.