Comment convaincre ses parents de faire de la boxe ?

MES PARENTS NE VEULENT PAS !

Beaucoup de jeunes pré-adolescents et adolescents sont bloqués par leurs parents qui ne souhaitent pas qu’ils fassent de la boxe. Ces derniers se retrouvent coincés et ne peuvent ps accéder à leur désir de la faire de la boxe à cause de parents voulant simplement leur sécurité.

Lire plus de Comment convaincre ses parents de faire de la boxe ?

Le boxeur Steve Cunningham combat pour sa fille malade [VIDEO]

Steve Cunningham et sa fille Kennedy
Steve Cunningham et sa fille Kennedy

Le vétéran américain Steve Cunningham et sa femme Livvy luttent pour que leur fille, Kennedy, vive jusqu’à l’attente d’une transplantation cardiaque dans les alentours de Pittsburgh dans l’état de Philadelphie (États-Unis). Le boxeur américain a du déménagé à Pittsburgh avec tout la famille, dont ses deux fils, Cruz et Steve Jr.

Steve Cunningham (28 victoires, dont 13 par KO et 6 défaites) effectuait son sixième combat dans la catégorie des poids lourds face à un jeune invaincu, son compatriote Natu Visinia (10 victoires, dont 8 par KO et 1 défaite) qui affichait un excellent ratio de victoires par KO.

Le combat d’un père 

Ex-champion du monde des poids lourd-légers, le boxeur américain Steve Cunningham, de 38 ans, a décidé de monter dans la catégorie reine en février 2012, après deux défaites consécutives contre le boxeur cubain Yoan Pablo Hernandez. Ces deux défaites lui valu la perte de son titre IBF des poids lourd-légers qu’il avait remporté, en mai 2007, face au boxeur polonais Krzysztof Wlodarczyk.

Surnommé « USS », Steve Cunningham prit cette décision tardivement afin d’accroître ses chances d’avoir des combats et d’accumuler des bourses plus conséquentes pour permettre à sa fille de subir sa troisième opération cardiaque. En effet, Kennedy âgé de 9 ans souffre depuis sa naissance d’une hypoplasie du cœur gauche, malformation cardiaque complexe fréquente. C’est aussi une des plus graves.

Pas si lourd que ça 

Pour ce sixième combat chez les poids lourds, Steve Cunningham faisait face à un invaincu américain connu pour avoir une bonne puissance de frappe. À la pesée officielle avant le duel, l’invaincu américain Natu Visinia, âgé de 30 ans, a bloqué la balance à 278 livres (soit 126, 100 kg) contre 205 livres (soit 92, 986 kg) pour Steve Cunningham. Pour indication, la catégorie des poids lourds commence à partir de 200 livres, autant dire que Cunningham a gardé le poids de son ancienne catégorie.

Dès l’entame du 1er round, Natu Visinia mit la pression à Steve Cunningham en se posant sur lui. « USS » parvint à se défendre en envoyant des coups nets et rapides principalement à l’intérieur de la garde de son rival. La différence de poids se vit sur le ring. Visinia réussit à envoyer Cunningham au tapis à la 5éme reprise après un solide corps à corps.

Cunningham réussit à se lever sans problème, mais son adversaire se mit dans le rouge pour essayer de mettre fin au combat le plus vite possible. En poussant l’effort à fond, Natu Visinia n’arriva pas à reprendre un second souffle au round suivant et son poids imposant l’handicapa. À la 6éme reprise, Cunningham prit l’ascendant grâce à sa mobilité et à sa vitesse. Il martela son adversaire de coups de poings nets jusqu’à la fin du 7éme round. À l’entame de la 8éme reprise, le camp de Visinia préféra mettre un terme au combat.

À la fin du combat, Steve Cunningham a déclaré, « C’était un combat difficile psychologiquement parlant. Je me disais constamment que ce mec était là pour me tuer. Cela m’a permis d’avoir la hargne. Il pesait plus de 33,11 kg que moi. Son bras devait être plus lourd que mes cuisses. »

« Ce soir j’étais un requin. J’ai vu le sang dans l’eau et j’ai attaqué. Notre famille va célébrer deux victoires. Celle de mon fils Steve Jr qui a remporté son tournoi (amateur) et j’ai eu ma victoire ici. Maintenant, nous allons nous réunir autour de Kennedy pour l’aider à gagner son combat. » – a-t-il ajouté.