Artur Beterbiev prêt à défier Tavoris Cloud

image (11)

Champion du monde de boxe amateur en 2009, médaillé d’argent à Chicago en 2007 dans la catégorie des poids mi-lourds et double-champion européen en 2010 et 2006, l’invaincu russe Artur Beterbiev ne perd pas de temps en affrontant à son sixième combat chez les boxeurs professionnels l’ex-champion du monde IBF des poids mi-lourds, le boxeur américain Tavoris Cloud.

Malgré son maigre bagage dans le monde de la boxe professionnel, l’invaincu russe Artur Beterbiev (5 victoires par arrêt de l’arbitre) affiche une grande expérience pugilistique au sien de l’équipe olympique de Russie.

Âgé de 29 ans, Beterbiev a commencé sa carrière professionnelle en juin 2013. Le boxeur russe a cumulé cinq victoires avant la limite avec 11 rounds à son actif. Cependant, le niveau d’Artur Beterbiev est indéniable et ce combat face à Tavoris Cloud sera un véritable test. Le camp de Beterbiev a juré qu’il sera tout à fait prêt à affronter Tavoris Cloud le 27 septembre au Centre Bell (Québec). Le combat mettra en jeu le titre américain NABA des poids mi-lourds.

En boxe amateur, Artur Beterbiev est parvenu à vaincre son compatriote Sergey Kovalev à deux reprises. Champion du monde WBO des poids mi-lourds Sergey Kovalev est actuellement l’une des bêtes noires de la catégorie des poids mi-lourds comme le boxeur québécois Adonis Stevenson. Les deux cogneurs accumulent les victoires par arrêt de l’arbitre.

D’ailleurs, Kovalev unifiera son titre WBO face au plus vieux champion du monde de l’histoire de la boxe, le vétéran américain Bernard Hopkins qui détient les titres IBF et WBA de la catégorie le 8 novembre à Atlantic City (États-Unis).

Pour vous donnez une idée du niveau de Beterbiev, voici la vidéo du combat le plus récent disponible sur YouTube. Sur cette vidéo, le boxeur russe fait face à notre compatriote Gabriel Lecrosnier qu’il parvient à arrêter à la 4éme reprise. Le combat eu lieu en début d’année 2014.

À la différence de Beterbiev, le boxeur américain Tavoris Cloud (24 victoires, dont 19 par KO et 2 défaites) a plus de 10 ans de boxe professionnelle derrière lui, dont 4 combats (de 2009 à 2013) en tant que détenteur du titre IBF des poids mi-lourds. Considéré comme un champion du monde protégé, Tavoris Cloud a perdu son titre mondial en mars 2013, face à Bernard Hopkins qui le domina aux points. Par la suite, il perdit une chance de redevenir champion du monde face à Adonis Stevenson en septembre 2013. « Superman » ne lui a pas laissé de chances en le poussant à abandonner le combat à la 7éme reprise.

Surnommé « Thunder » (soit Tonnerre), Tavoris Cloud effectuera donc un combat de rentrée, après 12 mois d’inactivité. Il sera donc tout aussi dangereux pour lui de s’opposer face à un adversaire rempli de talent et de puissant dans les bras.

Takoucht Garde Sa Ceinture D’Union Européenne

Image02062013H

Le boxeur français Sofiane Takoucht (28-3, 13 K.-O) a conservé sa ceinture de l’Union européenne des poids plumes, après un match nul technique contre le boxeur espagnol Ivan Ruiz Morote (16-4, 7 K.-O) hier soir, lors d’un gala de boxe à la Maison des sports de Bazeilles. Le combat a dû s’arrêter au deuxième round après un choc de têtes entre les deux boxeurs qui provoqua une blessure à l’arcade gauche de l’Ibère.

L’arbitre a décidé d’accorder un match nul technique qui permit à Takoucht de conserver sa ceinture de champion EBU-UE.

Durant le même gala de boxe, le boxeur français Laid Ait Chaouche (11-0, 5 K.-O) séjournant dans la catégorie des poids lourd-légers a battu aux points le dernier challenger du titre de champion de France, son compatriote Gabriel Lecrosnier (15-20-2, 1 K.-O) aux points à l’unanimité des trois juges.

Ouanna Garde Sa Ceinture [VIDEO]

Image04052013T

Champion de France des poids lourds-légers, le boxeur tourangeaux Jérémy Ouanna (14-7-0) a conservé sa ceinture en battant son challengeur, le boxeur saint-lois Gabriel Lecrosnier (15-19-2) aux points, à l’unanimité des trois juges, samedi dernier lors d’un gala de boxe au gymnase Pierre-Scohy, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Le combat était l’un des combats principaux du gala « Multi-Fights » organisé par le boxeur/promoteur français Jean-Marc Mormeck. Cette victoire permet à Ouanna de remporter la première défense de son titre.

Marie-Sainte fait un retour gagnant

L’ex-challengeur du titre de champion d’Europe des poids moyens, le boxeur aulnaisien Julien Marie-Sainte (35-3-0) a fait un retour gagnant en stoppant le boxeur géorgien David Tlashadze (8-11-1) par un abandon à la fin de la 3ème reprise. Marie-Sainte revenait d’une sévère défaite par arrêt de l’arbitre aux 3éme round contre le boxeur ukrainien Max Bursak (26-1-1).