Critique du film Creed [VIDEO]

Creed copie

Rocky Balboa passe le relais 

Prés de quarante ans après la sortie du premier Rocky, l’acteur et réalisateur américain Sylvester Stallone remet les pieds sur le ring, mais en tant qu’entraîneur du fils d’Apollo Creed, le meurtrie Adonis Johnson joué par Michael B. Jordan.

Lire plus… Critique du film Creed [VIDEO]

Rosado et Stevens font match nul [VIDEO]

GettyImages-468645846.0

L’organisation du Big Knockout Boxing (BKB) effectuait son deuxième événement avec comme combat principal, le choc de « bourrin » entre les deux boxeurs américains Gabriel Rosado et Curtis Stevens, samedi soir, lors d’un événement au Mandalay Bay à Las Vegas (États-Unis).

Le boxeur américain Gabriel Rosado défendait pour la première fois son titre de la BKB face à son compatriote Curtis Stevens. Les deux boxeurs sont connus pour être des combattants très agressifs. À la fin de ce combat de 7 rounds de deux minutes, Gabriel Rosado et Curtis Stevens ont terminé sur un match nul avec un score de 69-63 en faveur de Stevens et deux scores nuls de 66-66.

Lire plus… Rosado et Stevens font match nul [VIDEO]

Les rounds de l’année [VIDEO]

brizuela daniel tirandoa tommy coyle

L’année 2015 vient de commencer et je viens de m’apercevoir que je n’avais pas fait le tour des meilleurs rounds de l’année précédente.

L’année 2014 n’a pas été un bon millésime pugilistiquement parlant, mais reste qu’il y a eu d’excellents rounds que je vais vous énumérer ci-dessous :

Tommy Coyle vs Daniel Eduardo Brizuela (11éme round)

Le 11éme round entre le boxeur anglais Tommy Coyle et le boxeur argentin Daniel Eduardo Brizuela fut tout bonnement fantastique. Les deux boxeurs se sont affrontés le 22 février dernier, lors d’une réunion de boxe à l’Ice Arena (Royaume-Uni) pour le titre IBF-International des poids légers. Après avoir visité le tapis à trois reprises dans les rounds précédents, Tommy Coyle fut durement touché au foie par un puissant crochet gauche de Brizuela. Malgré ce coup qui lui tortura le ventre, Coyle retrouva rapidement ses esprits et envoya à son tour Brizuela au tapis grâce à un crochet droit à la tête.

Le boxeur natif de la ville anglaise d’Hull a ensuite pressé son rival dans les cordes, afin de le déstabiliser. Il fut réprimandé par l’arbitre, mais cela ne l’arrêta pas. Tommy Coyle envoya une deuxième fois Daniel Eduardo Brizuela à terre, sans pour autant parvenir à mettre fin au combat.

Thomas Williams Jr vs Cornelius White (1er round)

L’invaincu américain Thomas Williams Jr n’a pas perdu de temps face à son compatriote Cornelius White, l’envoyant au tapis après seulement 30 secondes. Ce retentissement laissait présager une victoire rapide de Williams Jr. En effet, le team Williams Jr avait choisi un adversaire sortant d’une lourde défaite par KO face au cogneur russe Sergey Kovalev. Ce genre de défaite traumatise le cerveau et rend le boxeur moins résistant aux coups par la suite.

Cependant, Cornelius White ne se laissa pas faire et toucha à son tour Thomas Williams Jr. Vexé par cet affront, Williams Jr se releva rapidement pour en finir définitivement avec son adversaire. Ce dernier fut ensuite arrêté par l’arbitre Bobby Howard.

Juan Manuel Lopez contre Daniel Ponce De Leon II (2éme round)

Ex-champion du monde WBO des poids plumes, le boxeur portoricain Juan Manuel Lopez effectuait une revanche contre le boxeur mexicain Daniel Ponce De Leon. Les deux combattants sortaient d’une défaite avant la limite. Les deux combattants hispaniques ne perdirent pas de temps pour se déclarer la guerre.

C’est Daniel Ponce De Leon qui fut le premier à sonner la cloche, après avoir envoyé « JuanMa Lopez » au tapis grâce à un direct du gauche. Après s’être relevé, Lopez toucha à son tour Ponce De Leon avec un crochet droit à la tête. Le vétéran mexicain se leva rapidement, mais il fut rapidement coincé dans les cordes par Lopez qui le rua de coups avant que l’arbitre finisse par le stopper définitivement, car il ne fut incapable de répondre aux coups.

Jose Lopez vs Roberto Castenada (1er round)

Au premier round, l’invaincu portoricain Jose Lopez a très rapidement envoyé le boxeur mexicain Roberto Castaneda au tapis grâce à une belle combinaison de coups. S’imaginant remporté l’affrontement avant la limite, Lopez courra vers Castaneda pour l’envoyer au tapis une seconde fois, mais ce fut lui-même qui trouva le sol après une belle contre-attaque de son rival.

Dans les minutes restantes, Lopez retourna au tapis à trois reprises, mais ce dernier ne fut pas arrêté par l’arbitre. Une situation assez surprenante d’ailleurs. Jose Lopez remporta ce duel aux points par décision majoritaire des trois juges du ring. À noter que l’invaincu portoricain effectuait ce combat dans son pays natal.

David Lemieux vs Gabriel Rosado (4éme round)

Le quatrième round entre le cogneur québécois David Lemieux et le boxeur américain Gabriel Rosado fut haletant. Avant ce duel, Lemieux avait déclaré vouloir stopper Rosado dans les six premières reprises de ce combat en 10 rounds.

Après avoir envoyé Rosado au tapis au troisième round, Lemieux décida de passer à la deuxième vitesse, afin de tenter de mettre fin au combat. Cependant,  Gabriel Rosado stoppa les ardeurs de Lemieux grâce à une belle série de coups à la tête du québécois. Lemieux parvint tout de même à coincer Rosado dans les cordes et à le toucher avec plusieurs coups bien vissés, néanmoins il ne chercha pas à s’acharner sur son rival de peur de perdre ses moyens dans les rounds suivants.

David Lemieux se dit prêt à affronter Gennady Golovkin

Lemieux se dit prêt à s'attaquer à Golovkin

Lemieux se dit prêt à s'attaquer à Golovkin
Lemieux se dit prêt à s’attaquer à Golovkin

Le boxeur québécois David Lemieux a accompli parfaitement sa mission en arrêtant le boxeur américain Gabriel Rosado au 10éme round, samedi soir, lors d’un gala de boxe au Barclays Center de New York (États-Unis). Interrogé par le journaliste de la chaîne HBO, Max Kellerman, au sujet d’une possible confrontation contre Gennady Golovkin, Lemieux a affirmé qu’il ne le craignait pas.

Détenteur du titre NABF des poids moyens, David Lemieux (33 victoires, dont 31 KO et 2 défaites) effectuait son premier combat aux États-Unis. Ce fut aussi son deuxième combat retransmis par la grande chaîne américaine HBO qui semble s’intéresser par l’étonnante puissance de frappe du cogneur québécois. Ce combat face à Gabriel Rosado était donc un moyen pour Lemieux de séduire le public américain.

David Lemieux a été convaincant face à Gabriel Rosado. Le boxeur québécois est monté d’un cran de son objectif suprême. Cependant, Lemieux est-il prêt à monter dans la cour des grands ? À cette question, le boxeur natif de la ville de Montréal a répondu :

« Je suis un poids moyen naturel.» – a déclaré Lemieux. « Je suis prêt à devenir champion de monde. Je suis prêt à affronter n’importe quel boxeur de ma catégorie que ce soit Gennady Golovkin, Peter Quillin ou Miguel Cotto. Je n’ai peur de personne. Je m’entraîne dur pour être le meilleur sur le ring. Puisque je veux être considéré comme le meilleur combattant de la catégorie des poids moyens, je dois me battre contre meilleurs. Gennady Golovkin… je n’ai pas peur de lui. »

Champion du monde WBA des poids moyens et actuel n°1 de la catégorie, l’invaincu kazakh Gennady Golovkin (31 victoires, dont 28 par KO) a pris un certain temps avant de se faire connaitre du public américain. Surnommé « GGG », Golovkin a effectué six combats aux États-Unis, tous remportés avant la limite. Sa victoire expéditive face au vétéran mexicain Marco Antonio Rubio n’a fait que solidifier son statut de « bulldozer » des rings. À noter que Marco Antonio Rubio est l’ex-bourreau de David Lemieux. En avril 2011, Rubio avait détruit les chances de Lemieux de combattre pour le titre WBC des poids moyens après l’avoir battu par arrêt de l’arbitre au 7éme round. Après cette défaite, Lemieux connut un autre échec face à son compatriote Joachim Alcine, mettant en doute ses capacités à combattre contre des boxeurs de niveau mondial et surtout à combattre au-delà du 6éme round.

« Je me prépare différemment. Mon équipe n’est plus la même. » – a ajouté Lemieux qui fêtera ses 26 ans le 22 décembre prochain. « J’ai tout changé. Je sais ce que Rosado voulait faire. Rosado voulait m’entrainer dans les eaux profondes. Il pensait que j’allais perdre mes moyens dans la deuxième partie du combat. Je m’étais préparé pour un combat de 12 rounds. J’étais donc prêt à combattre avec la même intensité jusqu’au 12éme round. »

Golovkin vs Lemieux pour l’été 2015 ?

L’écurie Golden Boy Promotions qui est en collaboration avec la chaîne américaine HBO serait intéressée par l’organiser d’un combat entre Gennady Golovkin et David Lemieux. L’écurie américaine dirigée par Oscar De La Hoya serait prête à mettre en œuvre ce duel pour l’été 2015. Avant cela, Golovkin effectuera la 12éme défense de son titre WBA contre le boxeur anglais Martin Murray le 21 février 2015, lors d’un gala de boxe à Monte Carlo (Monaco). De son côté, Lemieux devrait remonter sur le ring au mois de mars 2015.

David Lemieux stoppe Gabriel Rosado [VIDEO]

Lemieux remporte son combat contre Rosado (Photo: Alex Goodlett/Getty Images)

Lemieux remporte son combat contre Rosado (Photo: Alex Goodlett/Getty Images)
Lemieux remporte son combat contre Rosado (Photo: Alex Goodlett/Getty Images)

Samedi soir, devant plus de 6500 personnes au Barclays Center de New York (États-Unis), le cogneur québécois David Lemieux a rempli sa mission en stoppant le boxeur américain Gabriel Rosado par arrêt de l’arbitre à la 10éme reprise.

Détenteur du titre de champion NABF des poids moyens, le cogneur québécois David Lemieux (33 victoires, dont 31 KO et 2 défaites) s’est montré puissant et précis face au combattant américain Gabriel Rosado (21 victoires, dont 13 avant la limite et 9 défaites). Beaucoup de personnes s’attendaient à une victoire rapide de Lemieux, mais les deux boxeurs ont offert une longue et féroce opposition en atteignant presque la limite de ce combat en 12 rounds. Habitué à mettre un terme à ses combats avant la 4éme reprise, David Lemieux a donc fait durer le suspense. Avant ce duel face à Gabriel Rosado, le cogneur québécois David Lemieux n’avait combattu qu’à cinq reprises au-delà du 3éme round. Sur ces cinq combats, deux s’étaient terminés par une défaite face à des vétérans des rings, le mexicain Marco Antonio Rubio et son compatriote Joachim Alcine.

Dès le premier round, David Lemieux a effectué un bon début de combat en pressant son adversaire vers les cordes, l’obligeant à combattre en reculant. À la troisième reprise, le boxeur natif de Montréal est parvenu à envoyer Rosado au tapis en le touchant sèchement avec un direct du gauche au menton. Rosado s’est toutefois relevé. Comme à son habitude, Gabriel Rosado fut handicapé par la fragilité de ses arcades sourcilières. Touché à la tête par les coups puissants de Lemieux, le boxeur américain commença à avoir des ennuis avec son œil gauche, à un tel point qu’il eut besoin de voir le médecin du ring au sixième round. Malgré cela, l’arbitre et le médecin du ring laissèrent Rosado continuer le combat. Avec cet grand handicape, Rosado ne fut pas en mesure de parer les attaques de Lemieux. Au 10éme round, il fut arrêté par l’arbitre Steve Willis, car Gabriel Rosado fut incapable de répondre à un puissant assaut de David Lemieux.

« Je voulais prouver que je pouvais exceller face à un combattant au niveau de Gabriel Rosado. Je l’ai quelque peu sous-estimé, mais j’étais persuadé que nous allions faire un bon combat. J’espère que les spectateurs ont apprécié ce duel. » – a déclaré Lemieux. « Je me sens aussi fort que n’importe quel boxeur de la catégorie et je suis prêt à me battre contre les champions du monde de la catégorie. Je veux gagner un titre mondial. » 

En voyant la vidéo ci-dessous, il est indéniable que David Lemieux détient une force de frappe incroyable, même s’il l’avait déjà prouvé au cours de ses précédents combats. Le boxeur québécois effectuait son premier combat en dehors de son pays natal. Il serait intéressant de le voir s’aguerrir contre d’autres boxeurs classé dans le Top 50 de la catégorie des poids moyens et pourquoi pas une revanche contre le vétéran mexicain Marco Antonio Rubio qui a dernièrement été vaincu avant la limite par Gennady Golovkin.

David Lemieux n’aura pas le droit à l’erreur face à Gabriel Rosado

David Lemieux fera face à Gabriel Rosado le 6 décembre à Brooklyn
David Lemieux fera face à Gabriel Rosado le 6 décembre à Brooklyn

Le cogneur québécois David Lemieux est aux portes d’un combat décisif pour la suite de sa carrière. Âgé de 25 ans, Lemieux fera face au boxeur américain Gabriel Rosado le 6 décembre prochain, lors d’un gala de boxe au Centre Barclays de Brooklyn (États-Unis).

Actuel tenant du titre NABF des poids moyens, le boxeur natif de Montréal dans la province canadienne du Québec David Lemieux (32 victoires, dont 30 par KO et 2 défaites) devra battre l’aguerri Gabriel Rosado (21 victoires, dont 13 par arrêt de l’arbitre et 8 échecs) s’il souhaite maintenir ses rêves de grande confrontation face à des boxeurs comme le champion du monde WBA des poids moyens, le cogneur kazakh Gennady Golovkin ou le boxeur portoricain Miguel Cotto qui est devenu champion du monde WBC de la catégorie, depuis sa victoire par abandon à la 10éme reprise contre le vétéran argentin Sergio Martinez au mois de juin dernier. Une défaite face à Rosado serait un énorme revers pour Lemieux, car cet échec anéantirait toutes chances de faire face à ses grands noms.

David Lemieux sort de loin. Durant l’année 2011, le jeune boxeur québécois connut l’effondrement de son ascension, après deux victoires consécutives contre le boxeur mexicain Marco Antonio Rubio et son compatriote Joachim Alcine. Avant ces deux défaites, David Lemieux était la star montante québécoise de la catégorie des poids moyens. Le boxeur québécois détenait un palmarès vierge de défaites avec 25 victoires, dont 24 par KO. Ces deux défaites révélèrent des défauts dans la boxe de Lemieux au niveau de son endurance.

Depuis ces deux défaites, David Lemieux a remporté sept combats consécutifs, dont six avant la limite. En mai dernier, Lemieux a rapidement expédié au tapis le boxeur dominicain Fernando Guerrero qui avait auparavant perdu face à Peter Quillin et à Grady Brewer. Ce combat contre Gabriel Rosado sera concrètement le plus solide qu’il ait eu depuis le mois de décembre 2011.

Malgré ses nombreuses défaites, il ne faut aucunement sous-estimer Gabriel Rosado. Le boxeur natif de la ville de Philadelphie en Pennsylvanie s’était fait voler lors de son duel face à son compatriote J’Leon Love qui était encore invaincu. Gabriel Rosado a aussi connu l’enfer face au bulldozer kazakh du nom de Gennady Golovkin. Malgré tous les coups puissants encaissés, Gabriel Rosado resta debout jusqu’à l’arrêt de l’arbitre au 8éme round à cause de saignements trop importants au niveau de ses arcades sourcilières. Il sera donc difficile de mettre Rosado à terre et ce dernier cherchera surement à faire durer le combat, afin d’amener Lemieux au-delà du 6éme round pour le déstabiliser par son expérience au niveau mondial comme à pu le faire Rubio et Alcine.

Une chose est sûre, si David Lemieux parvint à battre Gabriel Rosado avant la limite, le boxeur québécois serait susceptible de monter l’intensité de ses oppositions. Ce samedi Lemieux vs Rosado sera le combat vedette de cette réunion de boxe au Centre Barclays de Brooklyn. Le duel sera diffusé par la chaine américaine HBO. Lemieux aura donc l’occasion de recréer un engouement autour de lui.