Tony Yoka, le futur Anthony Joshua français ?

Tony-Yoka

La France aura-t-elle son champion poids lourd ?

(Photo : L’Equipe) Médaillé au championnat du monde de boxe amateur à Doha en octobre dernier, le Français Tony Yoka ouvrira le bal du premier championnat du monde Kalenga vs Dorticos diffusé par la chaîne Canal+ depuis six années au côté du promoteur Sebastien Acariès. Pouvons-nous croire en un moyen de promouvoir Yoka, en route pour les J.O de Rio, comme future star des rings ?

superstrike-supercombat-sac-de-frappe-gonflable Continuer la lecture de « Tony Yoka, le futur Anthony Joshua français ? »

Tony Yoka en finale des championnat du monde amateur [VIDEO]

Tony Yoka

Tony Yoka en finale

Membre de l’équipe de France de boxe amateur, Tony Yoka s’est qualifié pour la finale des championnats du monde de boxe amateur dans la catégorie des poids super-lourds après avoir battu le boxeur britannique Joseph Joyce aux points (30-27, 30-27, 29-28), lundi soir, à Doha (Qatar).

Continuer la lecture de « Tony Yoka en finale des championnat du monde amateur [VIDEO] »

Interview de Nordine Oubaali [VIDEO]

La semaine dernière, j’ai pu assister à la conférence de presse du français Nordine Oubaali au château de Bagnolet. Le boxeur français s’est exprimé pour la première fois, depuis sa défaite controversée face à l’irlandais Michael Colan qui lui empêcha d’obtenir une médaille au J.O de Londres.

Oubaali remporte son procès contre BA Group

La conférence de presse commença avec l’affaire entre Nordine Oubaali et BA Group, société appartenant au médaillé d’or de J.O 2000 et champion du monde des poids mi-mouches Brahim Asloum. Au début du mois, Oubaali a remporté son procès contre Brahim Asloum pour non-respect du contrat qui le liait et non-paiement de ses salaires.

Le cofondateur du Top Rank de Bagnolet devrait touché une somme avoisinant les 30 000 euros pour ses préjudices. La somme perçu par Oubaali serait la totalité des salaires et des primes qu’il devait percevoir durant la première saison de Paris United. Malheureusement, BA Group ayant été placé en liquidation judiciaire, la procédure pour que Oubaali reçoive ses indemnité dura quelques mois.  Le boxeur français devra donc attendre le versement des sommes décidé par le conseil des Prudhommes et de la Cour d’Appel de Paris

Le français a déclaré être resté dans l’équipe Paris United, malgré l’absence de salaire pour se qualifier aux Jeux olympiques de Londres.

« Ma carrière continue…! »

Malgré ses problème son vol au J.O de Londres, Oubaali pense toujours à la médaille d’or des Jeux olympiques, le boxeur français devrait continuer sa carrière, mais en tant que professionnel via l’APB (Aiba Professionnal Boxing) ou la fédération de boxe. L’APB est une fédération créé par l’AIBA, celle même qui a organisé les tournois olympiques. Il souhaiterait, donc participer au J.O de Rio dans quatre ans.

France 2 Enquête Sur Les Cas de Tricheries Dans La Boxe Amateur [VIDEO]

Le week-end dernier, la chaine France 2 a diffusé dans son émission sportive « Stade 2 » un reportage dans lequel d’anciens responsables et des arbitres internationaux accusent l’Association Internationale de Boxe Amateur (AIBA) de tricheries récurrentes, notamment lors du tournoi international des Jeux olympiques de Londres.

Il est vrai que ces J.O furent l’une des plus grandes mascarades que j’ai pu voir dans ma courte vie avec de multiple cas de victoires invraisemblables, dont celle de le boxeur azerbaïdjanais Magomed Abdulhamidov face au boxeur japonais Satoshi Shimizu.

Les J.O ont créé l’émoi du public français qui vit leurs deux boxeurs français Alexis Vastine et Nordine Oubaali perdent au pied du podium, malgré une domination de lors de combat. En visionnant cette enquête, on apercevoir Vastine pansé ses blessures lors d’un entrainement avec l’équipe nationale de lutte. Le français semble encore meurtri par sa défaite qui pourrait le pousser à mettre fin à sa carrière en tant que boxeur.

Les juges arbitres internationaux Manuel Lorente et Patrick Baillevet accusent nommément les instances dirigeantes de l’AIBA qui ont organisé ce tournoi olympique de boxe anglaise de mettre la pression aux juges-abrite, « On vous dit, attention, tu juges ce combat-là, fais très attention. (…) On accuse les juges arbitres, mais ça n’est pas eux qui trichent. Il y a des gens au-dessus. »

Rudel Obreja qui fut vice-président de l’AIBA, lui, affirme clairement un trafic de médailles olympique en échange de grande somme d’argent, le trafic profiterait d’abord aux dirigeants de l’AIBA.

Le journaliste Arnaud Romera continue l’enquête en interrogeant le président de la fédération française de boxe (FFboxe) et vice-président de l’AIBA, Humbert Furgoni qui reconnaît via une caméra cachée que « la France n’a pas eu de médaille olympique, car elle n’est pas assez riche pour avoir une influence internationale importante. »

Ce reportage avait-il une grande importance ?

En apprenant la diffusion de ce reportage, je me suis posé la question de l’utilité de cette enquête sur une chaîne généraliste. On sait que la boxe anglaise est très peu diffusée dans le monde audiovisuel français et qu’il y a rarement des occasions de voir notre sport vivre à travers nos écrans de télévision.

Ce documentaire avait surement une bonne attention, mais j’ai eu le présentement que cette enquête n’était qu’une vidéo sautant sur le buzz qu’a apporté les pleures du boxeur français Alexis Vastine.

Malgré une recrudescence de ces cas de tricherie, ce documentaire aidera t-il à sauver notre sport sur le plan international, mais surtout sur le plan national ?

« Détruire pour construire ou détruire pour laisser mourir ? »

France Télévision apporte un reportage choc, mais est-ce qu’elle apportera des éléments pour médiatiser la boxe en France. Cette enquête dans les bas fond de la boxe amateur a-t-elle un grand d’intérêt pour des téléspectateur lambda ?