[PHOTO + VIDEO] Les "Grands" De La Boxe Rendent Hommage Aux Funérailles De Frazier

Les funérailles de Joe Frazier ont eu lieu hier, dans l’Église Baptiste d’Enon Tabernacle, en Philadelphie (États-Unis). La semaine dernière, l’ex-champion du monde des poids lourds est mort à l’âge de 67 ans, d’une courte bataille contre un cancer du foie.

Smockin’ Joe fut le premier homme à battre Muhammad Ali en le battant aux points dans un surnommé le « combat du siècle » en 1971, au Madison Square Garden à New York.

Ali qui l’a battu dans leurs deux derniers combats qui furent l’une des plus grandes trilogies de noble art, était présent à l’enterrement pour rendre hommage au défunt avec l’ancien champion du monde Holmes Larry et le champion WBC des mi-lourds Bernard Hopkins. (Reuters Pictures/ AP Photo)

Muhammad Ali et Joe Frazier, Les Meilleurs Ennemis [VIDEO]

Les deux légende de la boxe anglaise Muhammad Ali et Joe Frazier ont bercé le monde de la boxe des années 60 et 70, les deux américain sse sont affrontés trois fois lors de leurs carrières. Leurs combats fit trembler l’Amérique, pour preuve la première rencontre des deux compères n’a pas était diffusé sur les chaines télévisées.

En effet, le combat s’était transformé en symbole politique sous atmosphère de guerre du Vietnam. Ali représentait le peuple noir et les pacifistes et Joe, malgré lui représentait le peuple blanc et le capitalisme.

Voici ci-dessous cette sublime vidéo de Cynthiavance qui rend hommage à ses deux légendes de la boxe.

Les morceaux utilisés sont :

« Morgan Blue » de Clint Eastwood [Générique de fin de Million Dollar Baby]
« Inner City Blues (Makes Me Wanna Holler) » par Marvin Gaye
« A Cape Really Good » par Mark Isham

Aprés 40 ans, Muhammad Ali vs Joe Frazier I, Reste Un Classique [Video]

Le mois de mars à sonné le 40éme anniversaire d’un des plus grands événements sportifs de l’histoire des États-Unis. Le combat entre Muhammad Ali et Joe Frazier est un millésime des années 70. La réunion a été tellement suivie qu’elle peut-être comparé à un Super Bowl. Jamais il n’y a eu autant de « Stars » lors d’un événement majeur comme celui-ci, on pouvait y retrouver Norman Mailer et Woody Allen à Frank Sinatra.

La lutte en elle-même devint une sorte de symbole du pays. Les deux boxeurs étaient la représentation du peuple américain qui se déchirait au sujet de la guerre du Vietnam. En prélude de ce combat, Ali avait dénoncé la guerre du Vietnam et avait renoncé à faire cette guerre. Ali était devenu un symbole du mouvement anticonformisme. De l’autre côté, Frazier était devenu malgré-lui, le symbole du conservatisme et du mouvement pro-guerre.

Cette bataille a déchainée les foules. Des émeutes ont eu lieu dans de nombreuses villes des États-Unis, notamment à Chicago, où des citoyens américains se sont déchirés, car ils ne pouvaient pas voir le combat qui n’était pas diffusé à la télévision.

Le 8 mars 1971, au Madison Square Garden à New York. Le champion WBC et WBA des poids lourds Joe Frazier (26-0-0) et son challenger Muhammad Ali (31-0-0), étaient tous les deux invaincus lors de ce combat. Le jeune Frazier âgé de 27 ans donna une leçon de puissance à Ali qui était âgé de 29 ans. Frazier garda ses ceintures en battant Ali aux points par décision unanime. Ce combat sera le premier d’une grande lignée dont le dernier qui s’intitula « Thrilla in Manilla ».

Joe Frazier: Hommage À Un Guerrier [VIDEO]

Cette sublime vidéo rend hommage au légendaire Joseph William Frazier, dit Joe Frazier ou Smokin’ Joe. Frazier a bercé les années 60 et 70 avec son plus grand rival Muhammad Ali. Après plusieurs semaines de bataille contre la maladie, la légende de la boxe, l’américain Joe Frazier, âgé 67 ans, est mort d’un cancer avancé du foie dans l’hospital de Philadelphie.

Smockin’ Joe a été champion olympique en 1964, puis champion du monde professionnel WBA et WBC de 1970 à 1973. Il était craint pour son style offensif, ses esquives plongeantes et rotatives, et surtout pour son fameux crochet du gauche.

Frazier fut trois combats contre Muhammad Ali dont le dernier qui fut légendaire, le fameux « Thrilla for Manilla ». Un combat qu’il perdit par l’arrêt forcé de son entraîneur [Eddie Futch] à l’entame du 15éme round, car ce dernier n’était plus capable de combattre physiquement, il était devenu pratiquement aveugle.

Frazier s’éteint avec 32 victoires dont 27 par arrêt de l’arbitre, pour quatre défaites et un match nul. Il prit sa retraite, après une deuxième défaite contre Foreman en 1976. Seuls George Foreman et Muhammad Ali ont battu Frazier.

Le fabuleux son qui accompagne ce montage est Heart Of The City (Ain’t No Love) de Jay-Z