El Toro sort vainqueur

"El Toro" remporte la ceinture par "intérim" de champion du monde WBA des poids mi-lourds

"El Toro" remporte la ceinture par "intérim" de champion du monde WBA des poids mi-lourds
« El Toro » remporte la ceinture par « intérim » de champion du monde WBA des poids mi-lourds

Le boxeur franco-congolais Youri Kayembre Kalenga a remporté la ceinture par « intérim » de champion du monde WBA des poids lourd-légers en battant le boxeur polonais Mateusz Masternak aux points par décision partagée des juges.

Dès le début du combat, Youri Kayembre Kalenga (20 victoires, dont 13 victoires par KO et une défaite) a commencé les hostilités en frappant Mateusz Masternak (32 victoires, dont 23 victoires par KO et deux défaites) avec de nombreux coups puissants au corps et à la tête. Au 2éme round, Masternak trouve ses marques en envoyant son jab pour garder « El Toro » à distance. Cependant, Kalenga fut extraordinaire face à son adversaire, le forçant à tenir les mains hautes, grâce à des crochets puissants.

Dans la septième reprise, Masternak parvient à secouer Kalenga avec une droite, mais ce dernier trouva les ressources et l’orgueil pour répondre à l’assaut du boxeur polonais. Kalenga poussa ensuite son adversaire dans ses derniers retranchements. Malgré l’intensité du combat, Youri Kalenga parvient à garder le même rythme jusqu’à la fin du douzième round.

À la fin du 12éme round, les juges ont accordé le combat à Kalenga avec une décision partagée. Deux juges ont noté 113-115 et 116-112 pour Kalenga et les troisièmes juges 115-113 pour Masternak.

Avec ce titre de champion du monde « provisoire » WBA des poids lourd-légers, le boxeur franco-congolais Youri Kalenga pourrait devenir champion du monde à part entière, si le boxeur russe Denis Lebedev est destitué du fait de son inactivité.

N’Gumbu vainc Muller

Le boxeur congolais résidant à Toulouse Doudou N’Gumbu (33 victoires, dont 12 victoires KO et 5 défaites) a remporté son combat contre le boxeur sud-africain Johnny Muller (16 victoires, dont 12 victoires par KO, 4 défaites et 2 nuls) qui remplaçait son compatriote Thomas Oosthuizen. Le combat s’est terminé par une victoire aux points de N’Gumbu.

Le combat principal de la soirée entre le boxeur britannique Martin Murray (28 victoires, dont 12 victoires par KO, une défaite et un nul) et l’ex-champion d’Europe des poids moyens, le boxeur ukrainien Max Bursak (29 victoires, dont 12 victoires par KO, trois défaites et un nul) s’est terminé par une victoire aux points de Murray sur une décision unanime des juges.