Jermain Taylor défendra son titre IBF contre Sergio Mora

file_172375_1_taylorphotoscasino

Champion du monde IBF des poids moyens, le boxeur américain Jermain Taylor n’effectuera pas la première défense de son titre mondial contre le boxeur franco-camerounais Hassan N’Dam, mais contre son compatriote Sergio Mora. Le duel aura lieu le 6 février prochain, lors d’une réunion de boxe au Beau Rivage Resort & Casino de Biloxi dans l’État du Mississippi (États-Unis).

Ex-champion du monde WBO des poids moyens, Hassan N’Dam (33 victoires, dont 20 par KO, 4 défaites et 1 nul) avait remporté sa place de challenger obligatoire du titre IBF après une victoire très convaincante contre le cogneur américain Curtis Stevens au mois d’octobre dernier. Il arrive bien souvent qu’un combattant nouvellement intronisé fasse une défense optionnelle. Il n’y a donc pas à s’inquiéter pour le poulain de l’entraîneur français Mouss Ouicher.

En octobre dernier, Jermain Taylor (33 victoires, dont 20 par KO, 4 défaites et 1 nul) est parvenu à remporter la ceinture IBF en détrônant le vétéran australien Sam Soliman grâce à une victoire aux points. Ex-numéro 1 de la catégorie des poids moyens (de 2005 à 2008), Taylor revient de loin. Le boxeur natif de la ville de Maumelle dans l’État de l’Arkansas a vécu une longue série noire avec ses deux premières défaites face à son compatriote Kelly Pavlik en septembre 2007 et en février 2008.

Ex-champion du monde unifié des poids moyens, Taylor décida ensuite de monter dans la catégorie des poids super-moyens, mais cela fut un drame pour lui. Le boxeur américain âgé de 36 ans perdit à deux reprises par arrêt de l’arbitre face au boxeur britannique Carl Froch et au cogneur allemand Arthur Abraham durant l’année 2009. Ces lourdes défaites l’obligèrent à s’absenter des ring  de boxe durant deux années.

Pour cette première défense, Taylor fera face à son compatriote Sergio Mora (27 victoires, dont 9 par KO, 3 défaites et 2 nuls), ex-candidat de la première télé-réalité sur la boxe, « The Contenter ». Mora a eu l’occasion de devenir champion du monde WBC dans la catégorie poids super mi-moyens après avoir battu le défunt Vernon Forrest en juin 2008. Il perdit rapidement la ceinture or et verte lors d’une revanche immédiate contre Forrest.

Hassan N’Dam Fait De La Patte D’Ours Avec Mouss Ouicher [VIDEO]

Hassan avec son coach Mouss Ouicher Crédit photo: Peter Politanoff (Hassan N’Dam Fan Page)
Hassan avec son coach Mouss Ouicher
Crédit photo: Peter Politanoff (Hassan N’Dam Fan Page)

Âgé de 30 ans, le boxeur franco-camerounais Hassan N’Dam (29-1, 18 KO) prépare son prochain combat qui aura lieu le 16 avril 2014, lors d’une réunion de boxe à San Diego (États-Unis). Ce combat le mettra face au boxeur colombien Fulgencio Zuniga (26-8-1, 23 KO).

Ex-champion du monde des poids moyens, le boxeur franco-camerounais Hassan N’Dam vient tout juste d’annoncer le nom de son adversaire. Il semblerait donc qu’il se soit entraîné sans savoir qui était son prochain rival.

Ouicher Propose Une Série Trianguliare Entre N’Dam, Quillin et Golovkin

BOX-SPO-154429219

Mouss Ouicher, l’entraîneur du boxeur français Hassan N’Dam N’Jikam (27-1-0) est toujours bouillonnant sur la défaite de son poulain contre le boxeur américain Peter Quillin (28-0-0). En septembre dernier,  N’Dam avait été détrôné de son titre de champion WBO des poids moyens face au cogneur Peter Quillin.

Âge de 28 ans, N’Dam avait perdu son titre de champion WBO de la catégorie des poids moyens lors d’un règne de court durée. L’entraîneur français fut furieux d’apprendre que le clan Quillin ne souhaitait pas rencontrer N’Dam, lors d’une revanche immédiate.

Ouicher chercherait à mettre en place une série de combats triangulaires entre N’Dam, Quillin et le boxeur russe Dmitry Pirog (20-0-0). L’invaincu russe fut l’ancien détenteur du titre de champion WBO de la catégorie avant de se le faire « dépouillé » par la fédération pour ne pas avoir respecté une défense obligatoire contre N’Dam.

« Pirog et N’Dam furent victimes d’injustice. »

Selon plusieurs sources, la direction de la Word Boxing Organization (WBO) aurait eu une réaction positive envers cette proposition. « Je suis agréablement surpris de savoir que le Président de la WBO a pris ma demande au sérieux. Les conditions du contrat du combat entre N’Dam et Quillin ne furent pas clair. » – a déclaré Ouicher. « Le président de la WBO a montré dans le passé qu’il était capable de prendre les bonnes décisions. Nous pensons que les deux derniers champions WBO furent victimes d’injustice. Nous considérons toujours Dmitry Pirog comme étant le « vrai » champion de la fédération et nous souhaiterons mettre les choses aux claires. »

« Je crois vraiment que la WBO pourrait montrer sa crédibilité au monde en acceptant notre proposition pour une série triangulaire entre Hassan, Pirog et le nouveau tenant du titre. Le monde pugilistique veut de vrais combats, pour désigner de vrais champions, qui ne combattent pas contre des adversaires qui ne sont pas capables de tenir le titre.»

« Pourquoi ne pas commander une revanche entre Quillin et Hassan. Cela pourrait permettre à un boxeur victime de mauvaise décision de combattre le 9 février ? J’espère sincèrement que la WBO trouvera une solution à ce problème impliquant Hassan N’Dam et Dmitry Pirog. Nous considérons qu’il y a trois champions et les trois devraient s’affronter pour savoir qui est le vrai champion WBO. Je peux aussi confirmer que notre contrat avec Asventure Boxe est fini, donc nous sommes ouverts à toutes les propositions. » – ajoute-t-il.

Âgé de 29 ans, Quillin défendra son titre pour la première fois contre son compatriote Fernando Guerrero (25-1-0) lors d’un gala de boxe au Barclays Center de New York le 9 février prochain.

Hassan N’Dam: « Je rebondirai dans une autre fédération. »

Le 20 octobre dernier, lors d’un gala de boxer à New York, le boxeur français Hassan N’Dam (27-0-0) a perdu sa ceinture WBO des poids moyens en s’inclinant aux points à l’unanimité des trois juges face au boxeur américain Peter Quillin (28-0-0) au terme d’une confrontation intense au cours de laquelle il fut compté pas moins de six fois. Sur le site de la Fédération française de boxe, N’Dam a donné ses impression sur ce combat et à la suite de son combat.

« Dès le départ, je me suis comporté en champion. Tout était parfait jusqu’au quatrième round où je me suis fait surprendre. À partir de ce moment-là, j’ai continué à faire mon combat, mais en étant diminuer. Même si j’ai gagné la plupart des rounds, je n’écoutais plus beaucoup les conseils de mon coin. » – déclare le boxeur français âgé de 28 ans.

« Ma jeunesse a pris le dessus et mon orgueil est passé avant mon talent. Au lieu de dérouler ma boxe, je suis rentré dans le jeu de Quillin et je me suis exposé. J’ai pris des coups qu’en temps normal je n’aurai pas pris. Au douzième round, j’étais en retard d’un point seulement, mais mon coin et moi-même ne le savions pas. En repartant au combat, j’ai dit à Mouss que j’allais faire la guerre à Quilin, car je n’avais plus rien à perdre. Mous me l’a alors déconseillé afin que je ne m’expose pas, mais je ne l’ai pas écouté, car je croyais que j’étais très en retard au pointage et je suis allé deux fois au tapis. Je tiens également à préciser que sur les six fois où j’ai été compté, je ne suis réellement allé au sol que trois fois. Le reste, c’étaient des glissades ou des déséquilibres. »

« Je veux marquer mon passage dans la boxe. »

Le contrat d’Hassan N’Dam avec Asventure Promotion, l’écurie de Sébastian Acariès, arrive à expiration le 17 mars 2013, ce dernier serait en attente de négociation avec d’autres promoteurs. Le boxeur français n’a pas révélé, s’il souhaitait garder le même promoteur, mais a indiqué comme son entraineur Mouss Ouicher qu’il souhaitait avoir une revanche avec le boxeur américain Peter Quillin ou combattre vers une autre fédération.

« Je suis très fier de ma performance. Je suis quelqu’un qui n’aime pas avoir de regret et je n’en ai pas, car j’ai tout donné pour revenir en France avec ma ceinture. Le public américain a été séduit par ma boxe, ma détermination et le combat que je lui ai offert. J’ai donc atteint cet objectif. Notre combat a été désigné comme le meilleur de la soirée par 68 % des téléspectateurs. » – affirme N’Dam.

Surnommé « El Fenomeno », N’Dam ajoute, « S’il n’y pas de revanche, je rebondirai dans une autre fédération. J’aurai aussi des perspectives pour de reboxer aux USA. Je ne veux pas m’éterniser dans ce sport. Je veux marquer mon passage dans la boxe sans y laisser des plumes. Heureusement, j’ai une famille qui est là pour m’accueillir, en particulier lors des moments difficiles et je la remercie d’être là pour moi. »

Ouicher: « Hassan N’Dam n’a pas lâché le titre ! »

Dans un précédent article, nous vous avions informé que le manageur du kazakh Gennady Golovkin avait affirmé que le français Hassan N’Dam N’Jikam avait renoncé à son titre provisoire WBA des poids moyens. Le manageur de N’Dam vient de rétorquer cette information.

Sur le site de la Fédération française de Boxe, Mouss Ouicher déclare, « Hassan N’Dam n’a pas lâché le titre ! Sébastien Acariès n’a pas participé jeudi aux enchères ordonnées par la World Boxing Association (WBA), car il doit nous proposer un championnat du monde dans une autre fédération. L’information devrait être officialisée dans les heures à venir. Tant que nous n’aurons pas obtenu une confirmation officielle de ce championnat planétaire, Hassan n’abandonnera pas sa ceinture. Enfin, je le redis, nous n’avons jamais évité un combat avec Golovkin ».

Mouss Ouicher Dément Les Propos d’Hermann

Le manageur du français Hassan N’Dam N’Jikam (26-0-0), Mouss Ouicher a récusé avec fermeté les propos du clan Golovkin hier, sur le site de la fédération française de boxe. Dans un précédent article, le manageur de Gennady Golovkin, Oleg Hermann affirmé que le clan d’Hassan N’dam fuyait le kazakh (article ici).

Ouicher a déclaré, « À la suite d’une réclamation commune de Sébastien Acariès, le promoteur d’Hassan, et du camp du Kazakh Gennady Golovkin, rapport à la situation du titre de super champion de l’Allemand Félix Sturm, la World Boxing Association a ordonné, lors de sa dernière Convention annuelle qui s’est tenue à Donetsk, un combat entre les deux hommes. Mais ce n’est pas tout. La WBA a également statué sur le fait que le vainqueur doit ensuite affronter obligatoirement Hassan N’Dam. En cas de refus de Sturm d’affronter Golovkin, il sera destitué immédiatement et le sceptre de super champion sera disputé entre Golovkin et N’Dam. Pour conclure, Hassan et son team ne refusent de boxer personne à partir du moment où un véritable titre crédible est mis en jeu. »