TU AS LE DROIT DE COPIER LES LÉGENDES DE LA BOXE

INSPIRE-TOI DES CHAMPIONS

Dans cette vidéo, je fais le point sur les légendes de la boxe (mes légendes) qui ont marqué mon parcours en tant que boxeur amateur. Beaucoup de boxeurs ont été inspirés et ont copié la légende de la boxe Mohamed Ali qui jadis s’était certainement inspiré de grands combattants de son époque comme Joe Louis.

Continuer la lecture de « TU AS LE DROIT DE COPIER LES LÉGENDES DE LA BOXE »

Settoul stoppé au 2éme round par Donaire

settoul vs donaire

Ex-champion de France et d’union européenne des poids coqs, le boxeur français Anthony Settoul n’a malheureusement pas pu mettre en danger le redoutable boxeur philippin Nonito Donaire qui effectuait son deuxième combat depuis sa lourde défaite par KO au 6éme round contre l’invaincu jamaïcain Nicholas Walters en octobre 2014.

Nonito Donaire, ex-champion du monde dans quatre catégories de poids différentes a été intraitable face à notre compatriote Anthony Settoul. Après un moment de flottement et Continuer la lecture de « Settoul stoppé au 2éme round par Donaire »

Anthony Settoul défiera Nonito Donaire

2048165
(Photo : Journal Centre France)

Ancien champion de France puis de l’Union européenne des poids coqs, le boxeur clermontois Anthony Settoul fera face à un redoutable adversaire, le puncheur Nonito Donaire le 18 juillet prochain, à lors d’un gala de boxe Macao.

Le boxeur français Anthony Settoul affrontera un adversaire de haut calibre après un rendez-vous manqué contre le jeune invaincu mexicain Léo Santa Cruz le 2 mai dernier, à Las Vegas, en sous-carte du combat Mayweather vs Pacquiao. Settoul était planifié pour combattre dans cette somptueuse réunion de boxe, mais Leo Santa Cruz a finalement affronté son compatriote Jose Cayetano.

« Le combat contre Léo Santa Cruz ne s’est pas fait sans réellement qu’on sache pourquoi. » – a indiqué Settoul. « J’étais annoncé partout jusqu’au dernier moment. La commission de l’État du Nevada aurait soi-disant refusé que je combatte alors que cette même commission approuve maintenant mon combat contre Donaire. »

Même si Nonito Donaire n’est plus l’incroyable puncheur depuis sa montée dans la catégorie des poids super-coqs, « The Filipino Flash » reste un adversaire Continuer la lecture de « Anthony Settoul défiera Nonito Donaire »

Nicholas Walters détruit Nonito Donaire [VIDEO]

Nov. 9, 2013, Corpus Christi, Texas --- WBA Featherweight champion Nicholas Walters knocks out Alberto Garza of Mexico in the 4th round,Saturday, November 9. at the American Bank Center in Corpus Christi, Texas. --- Photo Credit : Chris Farina - Top Rank (no other credit allowed) copyright 2013

L’invaincu jamaïcain Nicholas Walters s’est révélé impitoyable face au boxeur philippin Nonito Donaire qui défendait son titre de « super » champion du monde WBA des poids plumes, samedi soir, lors d’un gala de boxe à Carson, dans l’état de Californie (États-Unis), en sous-carte de Golovkin vs Rubio.

Âgé de 28 ans, l’invaincu jamaïcain Nicholas Walters (25 victoires, dont 21 par KO) a stoppé net Nonito Donaire (33 victoires, dont 21 par KO et 3 défaites) en lui décochant un crochet droit à la tempe au 6éme round d’un combat en 12 rounds. Donaire a réussi à se relever, mais l’arbitre Raul Caiz Jr préféra arrêter le combat pour sa santé.

Lors de ce combat, Nicholas Walters s’est révélé incroyablement plus puissant que l’ex-superstar de la catégorie des poids coqs. Et pourtant, le combat paru assez équilibré aux deux premiers rounds. Nonito Donaire trouva un bon rythme en restant à distance pour éviter les coups puissants de Nicholas Walters afin de le contre-attaquer. Aux dernières secondes du deuxième round, après un échange enflammé, Donaire parvient même à déstabiliser Walters grâce à un rapide crochet gauche envoyé à la tête du boxeur natif de Montego Bay.

Cette chance sera la dernière du « Filipino Flash » qui fut lentement happé par la puissance de frappe de Nicholas Walters. Au 3éme round, Walters parvient à « knocker » à son tour Donaire en lui envoyant un uppercut droit au menton.

Après cette 3ème reprise, Nicholas Walters prit confiance et traqua Donaire dans les quatre coins du ring. Walters pu faire étalage de sa puissance. Au 5éme round, Donaire joua un jeu dangereux en voulant faire la guerre avec Walters qui fut dans son élément. Surnommé « Axe Man », Nicholas Walters infligea des coups puissants à Nonito Donaire qui fut gravement éprouvé par ces multiples corps à corps.

Au 6éme round, Nicholas Walters semblait sentir la fin de Nonito Donaire. Garde haute et pied ancré au sol, le boxeur jamaïcain traqua gentiment Donaire, lui esquissant de petits sourires. Nonito Donaire fut ensuite envoyé au tapis sur une contre-attaque de Walters. Tuméfié par ces lourds échanges, Donaire fut incapable de continuer pleinement le combat.

« Le roi est mort, vive le roi. »

Avec cette victoire, Nicholas Walters parvient à s’ouvrir de grandes portes en battant l’ex-star des petites catégories. On se souvient des mythiques KO du boxeur philippin, dont celui en février 2011, face au boxeur mexicain Fernando Montiel qui le releva au grand public. D’ailleurs, ce knock-down fut élu KO de l’année 2011.

Walters pourrait maintenant affronter le champion du monde WBO de la catégorie, le prodige ukrainien Vasyl Lomachenko qui souhaite unifier son titre fraîchement remporté, après seulement trois combats chez les pros. Cela promet de belles choses à venir.

Après le combat, Donaire a déclaré, « Il [Nicholas Walters] m’a battu, je ne pouvais rien faire. Je ne pouvais plus bouger. Il était trop puissant pour moi. Je ne peux pas rivaliser avec des gars comme lui. »

Donaire est-il monté dans la catégorie de trop ? Après sa défaite contre l’invaincu cubain Guillermo Rigondeaux qui avait révélé une certaine faiblesse du point de vue de ses capacités à garder son incroyable vitesse et son punch dévastateur de sa catégorie poids d’origine, malgré ses prises de poids. Donaire préféra tout de même monter dans une autre catégorie de poids pour tenter de remporter un nouveau titre de champion du monde dans une troisième catégorie, chose qu’il fit en battant le sud-africain Simpiwe Vetyeka en mai dernier.