Un invaincu américain pour Tony Yoka le 2 juin à Paris

Yoka vs Clark, le 2 juin à Paris

Le français Tony Yoka effectuera son premier combat en tant que boxeur professionnel contre l’invaincu américain Travis Clark le 2 juin prochain, lors d’un gala de boxe au palais des Sports de Paris.

Lire plus… Un invaincu américain pour Tony Yoka le 2 juin à Paris

Franck Petitjean conserve son titre au Cirque d’Hiver

Image12052014E
(Photo: FFboxe)

Le boxeur français Franck Petitjean est parvenu à conserver son titre national contre son compatriote Christopher Sébire en obtenant un match nul (95-95, 96-94, 94-96), samedi soir, au Cirque d’Hiver à Paris.

Franck Petitjean effectuait la deuxième défense de son titre de champion de France des poids super-légers. De son côté, Sébire espérait reprendre la ceinture nationale qu’il avait conquise en juin 2009 contre Rachid Drilzane. Le boxeur rouennais l’avait ensuite laissé vacante, après sa victoire contre Abdoulaye Soukouna en mars 2010.

Les deux boxeurs s’affrontaient durant une somptueuse réunion de boxe au Cirque d’Hiver organisé par le créateur de la marque Lire plus… Franck Petitjean conserve son titre au Cirque d’Hiver

Malamine Koné à la conquête de la planète boxe

Image22052015Y

Créateur de la marque de vêtements de sport Airness, le chef d’entreprise franco-malien Malamine Koné souhaite redonner ses lettres de noblesse de la boxe hexagonale en organisant une réunion de boxe le 13 juin prochain, au Cirque d’Hiver à Paris, six ans après le Grand Tournoi des poids mi-lourds organisé par Louis et Michel Acariès.

Malamine Koné présentera une excellente réunion de boxe avec comme combat principal un championnat de France des poids super-légers entre le détenteur du Lire plus… Malamine Koné à la conquête de la planète boxe

Nordine Oubaali devient le Roi de France des poids coqs

Image02052015R
(Photo: FFboxe)

L’invaincu français Nordine Oubaali a remporté avec brio le titre de champion de France des poids coqs en arrêtant son compatriote Hassan Azaouagh à la 1re reprise, samedi soir, lors d’un gala de boxe à l’Espace Francois Mitterrand à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais).

Sociétaire du club de Top Rank Bagnolet, Nordine Oubaali combattait pour le titre vacant de champion de France après seulement 4 combats à son actif.

Âgé de 28 ans, Nordine Oubaali eut une grande carrière en tant que boxeur amateur. Médaillé de bronze aux championnats du monde à Chicago Lire plus… Nordine Oubaali devient le Roi de France des poids coqs

Nordine Oubaali Fait Son Retour Sur Le Ring

Nordine Oubaali au côté de son frère aîné (Ali Oubaali)
Nordine Oubaali au côté de son frère aîné (Ali Oubaali)

Le boxeur tricolore Nordine Oubaali (1-0, 0 KO) a fait un récent retour sur le ring, après deux ans d’absence. En septembre 2012, Oubaali subissait une douloureuse défaite en quart de finale des Jeux olympiques de Londres face au boxeur irlandais Michael Conlan qu’il maîtrisait totalement. Co-fondateur et pensionnaire du Top Rank de Bagnolet, Nordine Oubaali a ensuite pris une année sabbatique pour reprendre ses esprits et fonder son foyer.

L’année 2014 est donc celle du retour en scène. Avec plus de 200 combats chez les amateurs, le boxeur français Nordine Oubaali veut maintenant faire ses preuves dans le monde professionnel et accumuler les ceintures.

Nordine Oubaali fera 7 combats en 2014

« Un nouveau départ qui me mènera, je l’espère, jusqu’au titre mondial, un rêve de gosse. » – a déclaré Oubaali au journal Le Parisien.

Le 20 mars 2014, Nordine Oubaali a gagné son premier combat en tant que boxeur professionnel. Le boxeur français est parvenu à vaincre aux points le boxeur estonien Sergei Tasimov (10-47-3, 2 KO), lors d’un gala de boxe au 555 Famous Club, à Marrakech (Maroc).

Coaché par son grand frère Ali Oubaali (37 ans), ex-champion de France des super-plumes avec qui il a créé le club de boxe Top Rank, Nordine Oubaali ne veut plus perdre de temps. Sept combats sont déjà programmés jusqu’en décembre avec l’ambition de prendre le titre national des poids coqs.

« Je suis de retour et je ne viens pas perdre mon temps. Je suis là pour prendre les plus gros challenges et les relever. Haut les poings. Je l’espère. On y travaille avec mon frère et entraîneur Ali Oubaali. » – a déclaré le jeune boxeur français.

« La ceinture européenne est dans ma ligne de mire et un championnat du monde, estime le gaucher. Il faut y croire, même si la boxe va mal en France. Elle a besoin d’un boxeur pour se redonner une image, je veux être celui-là. Je viens du Nord, élevé dans une famille de dix-huit enfants, j’ai une histoire, beaucoup de gens peuvent se retrouver en moi. » – ajoute-t-il.

Interview de Nordine Oubaali [VIDEO]

La semaine dernière, j’ai pu assister à la conférence de presse du français Nordine Oubaali au château de Bagnolet. Le boxeur français s’est exprimé pour la première fois, depuis sa défaite controversée face à l’irlandais Michael Colan qui lui empêcha d’obtenir une médaille au J.O de Londres.

Oubaali remporte son procès contre BA Group

La conférence de presse commença avec l’affaire entre Nordine Oubaali et BA Group, société appartenant au médaillé d’or de J.O 2000 et champion du monde des poids mi-mouches Brahim Asloum. Au début du mois, Oubaali a remporté son procès contre Brahim Asloum pour non-respect du contrat qui le liait et non-paiement de ses salaires.

Le cofondateur du Top Rank de Bagnolet devrait touché une somme avoisinant les 30 000 euros pour ses préjudices. La somme perçu par Oubaali serait la totalité des salaires et des primes qu’il devait percevoir durant la première saison de Paris United. Malheureusement, BA Group ayant été placé en liquidation judiciaire, la procédure pour que Oubaali reçoive ses indemnité dura quelques mois.  Le boxeur français devra donc attendre le versement des sommes décidé par le conseil des Prudhommes et de la Cour d’Appel de Paris

Le français a déclaré être resté dans l’équipe Paris United, malgré l’absence de salaire pour se qualifier aux Jeux olympiques de Londres.

« Ma carrière continue…! »

Malgré ses problème son vol au J.O de Londres, Oubaali pense toujours à la médaille d’or des Jeux olympiques, le boxeur français devrait continuer sa carrière, mais en tant que professionnel via l’APB (Aiba Professionnal Boxing) ou la fédération de boxe. L’APB est une fédération créé par l’AIBA, celle même qui a organisé les tournois olympiques. Il souhaiterait, donc participer au J.O de Rio dans quatre ans.