Mayweather Jr vs Maidana II: Un remake de Leonard vs Duran II ? [VIDEO]

mayweather

La première opposition entre Floyd Mayweather Jr et Marcos Maidana fut passionnante. Les deux combattants se sont chacun imposés dans l’une des deux périodes du combat. Le deuxième affrontement qui aura lieu le 13 septembre prochain à Las Vegas (États-Unis), s’annonce tout aussi captivant.

Malgré la brutalité de la première rencontre, Floyd Mayweather Jr a tout de même choisi de donner une chance au cogneur argentin Marcos Maidana de prendre sa ceinture de champion du monde WBA des poids mi-moyens, ainsi que le titre WBC de la même catégorie qui appartenait déjà à Floyd.

En mai dernier, Maidana avait sorti l’artillerie lourde avec son style sauvage et ses coups puissants et vicieux. « El Chino » attaqua Mayweather Jr sous tous les angles, n’oubliant pas de le frapper derrière la tête, afin de le détruire pour de bon. Durant la première partie du combat, Mayweather Jr fut déstabilisé par les attaques sournoises de Maidana. Coincé dans les quatre coins du ring, l’athlète le mieux payé au monde semblait connaitre la première raclée de sa grande carrière.

Après s’être adapté au style de Maidana, Mayweather trouva son rythme et prit ses gants de chirurgien du ring. Il garda Maidana à distance, afin de contenir son agressivité. Malgré un air anxieux à la vue du sang coulant de son arcade ouverte, Mayweather Jr prit les rênes lors de la deuxième partie du combat. L’invaincu américain dégaina de parfaites contre-attaques qui lui permirent de cumuler des points importants pour remporter ce duel.

Après douze rounds intenses, Floyd Mayweather Jr remporta le combat aux points sous une décision majoritaire des trois juges (116-112, 117-111 et 114-114).

mayweather_vs_maidana

 « No Más »

 Cette revanche qui semble être une chance pour Maidana de se racheter pourrait être simplement un moyen pour Mayweather de briller. Âgé de 37 ans, Floyd n’a plus rien à apprendre de la boxe et du business qui l’entoure. Il est indéniable que le choix de Mayweather Jr a été pris avec un grand sérieux.

Floyd Mayweather Jr a certainement beaucoup appris de cette première rencontre. Il a gouté aux coups puissants, aux vices et à la pression permanente du bulldozer argentin. Mayweather saura à quoi s’attendre pour cette revanche et on peut penser à une opération punitive comme l’on n’a pu le voir face au jeune boxeur mexicain Saul Alvarez.

Ce combat pourrait être un remake de la revanche entre le boxeur américain Sugar Ray Leonard et le cogneur panaméen Roberto Duran qui eut lieu en novembre 1980. Cette revanche est célèbre par sa fin théâtrale. Cinq mois auparavant, Leonard avait perdu pour la première fois dans sa carrière professionnelle, après 27 combats à son actif.

Ce deuxième rendez-vous entre Ray Leonard et Roberto Duran fut une incroyable opposition de style. « Sugar » fut rapide comme l’éclair, se déplaçant rapidement pour éviter les assauts du robuste Roberto Duran. Ses coups furent tout aussi rapides et foudroyants. Rempli de rage et de force, Roberto Duran fut incapable de toucher Leonard tel un taureau sauvage face à son toréador.

Au 7éme round, Leonard nargua Duran, faisant de multiples feintes avant de frapper le boxeur panaméen (vidéo en dessous). Au 8éme round, Duran préféra abandonner le combat en tournant le dos à Leonard. « Mano di pietra » exprima son désarroi avec deux mots mythiques « No Más ».

Même si la comparaison entre les deux combats semble loufoque. Il y a de fortes chances que Mayweather Jr montre aux fans de boxe que la première rencontre n’était qu’une esquisse de son réel potentiel.

Une préparation pour sa surprise ?

Lors de l’annonce de sa revanche contre Marcos Maidana, l’invaincu américain Floyd Mayweather Jr a indiqué aux fans de boxe qu’il avait une surprise à leur faire pour son prochain combat qui est déjà programmé pour le mois de mai 2015. Cette annonce fait planer le doute sur une possible confrontation face au boxeur philippin Manny Pacquiao, qui a récemment reprit son titre de champion du monde WBO des poids mi-moyens. Ce combat pourrait donc permettre à Mayweather Jr d’unifier ses ceintures WBA et WBC face à Pacquiao.

L’agressivité de Maidana et Pacquiao peuvent être comparable. Cette revanche contre « El Chino » pourrait donc être un moyen pour le boxeur américain de se mettre en confiance avant de penser à affronter « Pacman ». Malgré six années de négociations, Mayweather et Pacquiao ne sont jamais mis d’accord sur l’organisation d’un méga-combat.

Un duel entre « Pacman » et « Money » devrait plaire aux fans de boxe, même s’il est vrai que ce combat aura un goût amer. Les deux boxeurs sont en fin de carrière et Manny Pacquiao semble être le plus diminué au vu des grandes batailles qu’il a effectué ses dernières années.

Les doutes planent tout de même sur cette éventualité. En attendant, Floyd Mayweather Jr devra se montrer irréprochable face à Marcos Maidana qui ne lui laissera pas de chances. Voici ci-dessous un trailer palpitant du monteur Gorilla Productions qui vous donnera l’envie de faire une nuit blanche le 13 septembre prochain.

mayweather_vs_maidana_2

mayweather_vs_maidana_3

mayweather_vs_maidana_4

Duran: « De mon temps, Mayweather ne serait pas devenue une superstar ! »

trbtrhw65

La légende de la boxe panaméenne, Roberto Duran (103-16, 70 K.-O), a récemment critiqué les compétences du boxeur américain Floyd Mayweather Jr (44-0, 26 K.-O). Surnommé « Manos de Piedra » (soit « Mains de pierre »), Duran estime que Mayweather ne se serait pas révélé dans les hauts rangs à son époque.

« Le problème est que Mayweather a des combats dans une époque où il manque sévèrement de vrais boxeurs. » – a déclaré Duran qui berça les années 70 et 80 des artistes tels que les boxeurs américains Sugar Ray LeonardThomas Hearns ou Marvin Hagler..

« Eh bien, nous savions que ce style de combat. Nous avions l’habitude de marcher avec ces boxeurs. À mon époque, nous avions l’habitude de combattre contre des boxeurs du style de Mayweather, nous étions familiers à ce style. » – ajoute l’ancien champion du monde dans quatre catégories.

Ce n’est pas la première fois que Duran parle de Mayweather. Dans un précédent article, le légendaire boxeur panaméen avait donné quelques conseils au jeune boxeur mexicain Saul Alvarez (42-0, 30 K.-O) pour vaincre l’athlète le mieux payé au monde. Âgé de 62 ans, Duran semble captivé par ce grand combat d’invaincus qui aura lieu le 14 septembre prochain, lors d’un gala de boxe à Las Vegas (États-Unis).

Duran: « Canelo devra frapper Mayweather au corps pour l’affaiblir. » [VIDEO]

Sans titre

La légende de la boxe Roberto Duran (103-16, 70 K.-O) a récemment donné son avis à propos du combat entre le jeune champion WBC et WBA des poids super mi-moyens, le boxeur mexicain Saul Alvarez (42-0-1, 30 K.-O) et son challengeur Floyd Mayweather Jr (44-0, 26 K.-O), qui est l’actuel n°1 dans le classement du meilleur boxeur au monde toute catégorie confondue.

Selon le célébrissime Roberto Duran, la date du 14 septembre pourrait voir « Canelo » victorieux face à Mayweather. Surnommée « Manos de piedra » (Main de pierre), Duran pense que Alvarez doit se concentrer à piéger Mayweather dans les quatre coins du ring, afin de l’assaillir de coups au corps.

« Après quatre rounds, il ne sera plus capable de marcher. »

Âgé de 62 ans, Duran domina la catégorie des poids légers de 1972 à 1979. Le boxeur panaméen passa avec succès chez les poids super-légers et chez les poids mi-moyens. Ce dernier remporta même une ceinture de champion du monde des poids moyens à l’âge de 37 ans. Duran a été sacré dans quatre catégories. Sa carrière fut marquée par sa rivalité avec le boxeur américain Sugar Ray Leonard, qu’il affronta à trois reprises (1 victoire, 2 défaites). Ce combat peut-être comparé à celui que mènera « Canelo » sur Mayweather, car les deux boxeurs eurent une technique de boxe très opposé.

« Si je devais me battre contre type comme Mayweather, je ne me focaliserais pas sur la tête de mon adversaire. La tête est la plus petite partie du corps. Je taperais un peu partout… les bras, les côtes. Canelo doit le casser, le coincer et le frapper aux reins, il commencera à ralentir. Après quatre rounds, il ne sera plus capable de marcher. » – déclare Duran

Sans titre1 Sans titre2

Top 8 Des Knock-Out Les Plus Chaud de L’Histoire de La Boxe [VIDEO]

480043_526169640729635_105691732_n

L’année 2013 pointe le bout de son nez et commence le bilan de cette année qui a rempli en partie les attentes des fans de boxe. Au début du mois de décembre, le boxeur mexicain Juan Manuel Marquez (55-6-1) a créé la grande surprise de l’année en battant le boxeur philippin Manny Pacquiao (54-5-2) par un foudroyant K.-O à la 6éme reprise.

Le boxeur philippin devient sans conteste le titulaire du knock-out de l’année 2012, car ce K.-O clôt une grande rivalité entre les deux boxeurs qui n’avaient pas su se départager, après trois combats. Mais avant de faire le tour des Knock-out qui ont bercé l’année 2012, je souhaiterais vous montrer quelques K.-O qui ont marqué l’histoire de la boxe anglaise.

Julian Jackson KO4 face à Herol Graham (Novembre 1990)

Lors de ce combat, le boxeur américain Julian Jackson affrontait le boxeur britannique Herol Graham pour le titre vacant de champion WBC des poids moyens. Jackson sortait d’un règne de champion du monde dans la catégorie des poids super mi-moyens.

Au 4éme round, le boxeur américain était dominé aux points et semblait avoir du mal à toucher son adversaire qui fut très mobile. Après un temps de flottement, Jackson parvint à stopper Graham par un crochet du droit dévastateur.

Antonio Tarver KO2 Roy Jones Jr. (Mai 2004)

Voici la première défaite avant la limite de l’ancien roi de la boxe, le vétéran américain Roy Jones Jr. À l’époque, Jones Junior affrontait son compatriote Antonio Tarver pour une unification de six titres (rien que ça), dont deux titres majeurs de champion du monde dans la catégorie des poids mi-lourds.

Habitué à être plus rapide que ses adversaires, Roy Jones peut-être trop confiant se fit happer au 2éme round par un crochet de Tarver qui l’envoya directement au tapis. Malgré ses efforts pour se relever, Jones Jr ne fut plus capable de marcher correctement et se fit arrêter par l’arbitre.

hearns-jpg_085303

Thomas Hearns KO2 Roberto Duran (Juin 1984)

Lors de ce combat, le boxeur américain Thomas Hearns montra sa puissance en envoyant le robuste panaméen Roberto Duran deux fois au tapis à la première reprise. Le boxeur américain termina le combat avec une accélération qui étouffa le boxeur panaméen et une droite qui le foudroya.

Marvin Hagler KO3 Thomas Hearns (Avril 1985)

Ce combat est considéré par beaucoup comme l’un des plus beau combat de boxe des années 80,  voire de l’histoire. Ce combat a eu lieu 9 mois, après la victoire de Thomas Hearns face à Roberto Duran. Cette fois-ci, Hearns faisait face au gaucher américain Marvin Hagler. Malgré un début de combat  tendu, Hagler pressa Hearns pour casser la distance et obligeant Hearns à reculer constamment pour éviter les coups.

La tactique oppressive d’Hagler paya au 3éme round,  quand il toucha Hearns qui montra un signe de faiblesse dans un sourire. Voyant Hearns courir pour éviter le drame, Hagler chargea son adversaire dans les cordes,  afin de lui assener le coup de grâce dans une violente droite qui assomma immédiatement « The Hitman ». Ce combat permit à Marvin Hagler d’unifier les titres de champion WBA, WBC et IBF des poids moyens.

Manny Pacquiao KO2 Ricky Hatton (Mai 2009)

Au début du mois de décembre,  le boxeur philippin subit la plus sévère défaite de sa carrière face à sa bête noire,  le boxeur mexicain Juan Manuel Marquez. Mais en mai 2009,  Pacquiao avait marqué la planète boxe,  après avoir cogné le boxeur britannique Ricky Hatton jusqu’à le figer au 2éme round. Ce combat fut l’un des derniers combats marquants du boxeur philippin.

Sergio Martinez KO2 Paul Williams (Novembre 2010)

Comme le 4éme affrontement entre Marquez et Pacquiao, en novembre 2010, le boxeur argentin Sergio Martinez se vengea d’une défaite controversée en projetant géant américain Paul Williams vers le sol. Williams fut touché par un sévère crochet du gauche qui l’endormit instantanément. Ce combat révéla Martinez au rang de superstar.

don-mont-action-shot2

Nonito Donaire KO2 Fernando Montiel  (Février 2011)

Le boxeur philippin Nonito Donaire fut intraitable devant son adversaire,  le boxeur mexicain Fernando Montiel. Ce combat devait être serré,  mais Donaire cogna Montiel à la deuxième reprise,  grâce à un puissant crochet du gauche qui le paralysa.

Donovan Ruddock KO4 Michael Dokes (Avril 1990)

Le boxeur canadien d’origine jamaïcaine Donovan Ruddock a démontré la puissance de ses coups, lors d’un combat mémorable contre le boxeur américain Michael Dokes. Ruddock arrêta Dokes par une violente combinaison de coups qui s’arrêta par un puissant crochet du gauche.

[VIDEO] Le Top10 Des Plus Beaux K.-O De Roberto Duran

Le légendaire panaméen Roberto Duran surnommé «Manos de Piedra» traduisez « mains de pierre » a dominé les poids légers de 1972 à 1979, puis est passé avec succès chez les welters au poids moyens. Duran a été sacré dans quatre catégories différentes. Sa carrière fut marquée par sa rivalité avec Sugar Ray Leonard, idole du public américain, qu’il affronta à trois reprises [1 victoire et 2 défaites].

Duran a acquérit un sacré palmarès de 119 combats avec 103 victoires à son actif dont 70 par arrêt de l’arbitre. Reznick a fait une compilation des dix plus beau knock-out de Roberto.

VIDEO/Highlight: Le Meilleur De Marvin Hagler

Reznick met en scène le formidable « Marvelous » Marvin Hagler sous un son de Moby. L’américain Hagler a marqué le noble art, avec ses trois compères Thomas Hearns, Roberto Duran et Sugar Ray Leonard. Il fut champion du monde des poids moyens durant sept ans (entre 1980 et 1987).